2 min de lecture Coupe de France

Coupe de France : Jardim a-t-il craint le PSG ?

DÉCRYPTAGE - Pour justifier son équipe très remaniée contre le PSG en Coupe de France, l'entraîneur portugais a plaidé la fatigue de ses titulaires potentiels. Ne s'est-il pas, aussi, évité une fin de saison tendue ?

Yves Dabila et Lucas le 26 avril 2017
Yves Dabila et Lucas le 26 avril 2017 Crédit : CHRISTOPHE SAIDI/SIPA
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Hormis Marco Verratti, peu ont donné tort à Leonardo Jardim. Le milieu de terrain italien a avoué, après PSG-Monaco (5-0, en demi-finale de Coupe de France le 28 avril), que l'entraîneur de l'ASM "n'a pas été très respectueux" envers son équipe en alignant une majorité de joueurs de CFA. La Ligue des champions (demi-finale contre la Juventus Turin les 3 et mai prochain) et la Ligue 1 sont les principaux objectifs des partenaires de Radamel Falcao.

Le club de la Principauté, via son coach mais aussi Vadim Vasilyev, a plaidé la fatigue de ses habituels titulaires. Certainement à raison puisque durant les 26 premiers jours du mois d'avril, l'ASM a participé à huit rencontres (soit une toutes les 3,25 jours). Depuis le début cette saison 2016-2017, le chiffre s'élève à 56. C'est plus que tout autre club français.

Parmi les 11 titulaires au Parc des Princes, ce mercredi 27 avril, sept jouent habituellement avec l'équipe réserve. Valère Germain, Andrea Raggi et Morgan De Sanctis étaient les seuls joueurs expérimentés sur la pelouse. Jardim a donc rempli son objectif principal : reposer son groupe professionnel. Monaco s'est logiquement - et lourdement - incliné face aux stars du PSG. Une défaite toute relative qui ne devrait guère influer sur la fin de saison Monégasque.

À lire aussi
Edinson Cavani à la lutte avec Hiroki Sakai lors du OM-PSG du 22 octobre 2017 (2-2) Coupe de France
Coupe de France : PSG-OM en quarts de finale

Seulement une Ligue 2 remportée depuis l'arrivée de Rybolovlev

Mais l'entraîneur portugais s'est potentiellement évité une fin de saison plus incertaine que prévu. L'AS Monaco et le Paris Saint-Germain se disputent toutes les compétitions nationales de la saison. En alignant un 11 plus classique en demi-finale de la Coupe de France, Jardim n'aurait pas été à l'abri d'une seconde claque venue des mains parisiennes après celle reçue en finale de Coupe de la Ligue (4-0 le 1er mars). Et dans ce cas, son groupe aurait pu être particulièrement affecté. Ce qui n'est pas le cas au lendemain de l'élimination.

Le PSG tient la cadence de son prédécesseur en Ligue 1. Mieux, il a déjà remporté le Trophée des Champions (4-1 face à Lyon le 6 août 2016), la Coupe de la Ligue et part très largement favoris pour la finale de la Coupe de France (face à Angers, tombeur de Guingamp, le 27 mai). 

Il n'attend qu'un faux-pas des Princiers pour leur voler la place de leader de Ligue 1. Si cela arrive et que Monaco ne remporte pas la Ligue des champions, Leonardo Jardim pourrait regretter d'avoir aligné sept novices à deux matches du premier trophée majeur de son club depuis l'arrivée des propriétaires russes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe de France AS Monaco Leonardo Jardim
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788310067
Coupe de France : Jardim a-t-il craint le PSG ?
Coupe de France : Jardim a-t-il craint le PSG ?
DÉCRYPTAGE - Pour justifier son équipe très remaniée contre le PSG en Coupe de France, l'entraîneur portugais a plaidé la fatigue de ses titulaires potentiels. Ne s'est-il pas, aussi, évité une fin de saison tendue ?
http://www.rtl.fr/sport/football/coupe-de-france-jardim-a-t-il-craint-le-psg-7788310067
2017-04-27 17:54:00
http://media.rtl.fr/cache/5PHzgAfVWalBbBBdz0pKeQ/330v220-2/online/image/2017/0427/7788312704_yves-dabila-et-lucas-le-26-avril-2017.jpg