1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue 1 : les 4 chiffres à retenir du début de saison
3 min de lecture

Ligue 1 : les 4 chiffres à retenir du début de saison

ÉCLAIRAGE - Quels sont les clubs encore invaincus après six journées ? Ceux qui n'ont pas encore gagné ? Qui possède la meilleure attaque ? La meilleure défense ? Le point après 59 rencontres.

Matteo Guendouzi et Amine Harit avec l'OM le 19 septembre 2021 au stade Vélodrome
Matteo Guendouzi et Amine Harit avec l'OM le 19 septembre 2021 au stade Vélodrome
Crédit : Christophe SIMON / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Le rythme s'accélère, la hiérarchie s'affine. Au sortir d'une 6e journée marquée par la victoire, aux forceps, du PSG face à Lyon, dimanche 19 septembre, la Ligue 1 revient dès le milieu de semaine, mercredi 22 septembre, avec cinq rencontres à 19h et cinq autres à 21h. Paris se rend à Metz, Marseille à Angers, l'OL reçoit Troyes, l'un des deux promus avec Clermont, le champion en titre lillois se frotte à Reims...

59 matches ont été disputés sur les 380 que compte une saison depuis le vendredi 6 août - le Nice-Marseille interrompu à la 74e minute sera intégralement à rejouer le mercredi 27 octobre à 21h. Sans grande surprise, c'est le PSG qui trône déjà au sommet. Le club de la capitale, sacré sept fois sur neuf depuis 2013, n'a lâché aucun point en route (18 sur 18). 

Il devance Marseille (13 pts), qu'il recevra lors de la 11e journée, sans doute le dimanche 24 octobre (21h). Suivent Lens (12 pts), Angers (11 pts) et Nice (10 pts). Lyon est 9e (8 pts), Monaco 14e (5 pts), Lille 15e (5 pts). Brest (4 pts) occupe la 18e place synonyme de barrage pour la descente face à un club de Ligue 2 en fin de saison, Saint-Étienne la 19e (3 pts), Metz est dernier (3 pts).

1. Quatre clubs invaincus

Des cinq premiers, quatre n'ont pas encore connu la défaite en six journées : le PSG, donc, mais aussi l'OM (quatre victoires, un nul), Lens (trois victoires, trois nuls) et le Nice (trois victoires, deux nuls) de Christophe Galtier, qui renforce ainsi la thèse de sa place prépondérante dans l'excellence de Lille la saison passée. Les Aiglons possèdent par ailleurs la deuxième meilleure différence de buts (+10) derrière Paris (+12).

À lire aussi

Le Lyon de Peter Bosz, qui semble monter en régime en dépit de son revers à Paris (1-2), s'est incliné une première fois dès la 2e journée à Angers (3-0). Le Losc a déjà concédé trois défaites, soit autant que la saison passée, contre Nice (0-4), Lorient (2-1) et Lens (1-0). En cause, l'un des pires défenses de ce début de saison : 12 buts encaissés. Seuls Bordeaux et Metz font moins bien (13).

2. Trois en quête d'un premier succès

Après deux nuls et trois défaites, les Girondins sont allés décrocher les trois points pour la première fois de la saison à Saint-Étienne (1-2), samedi 18 septembre. Les Verts (trois nuls, trois revers) affichent, eux, toujours un zéro dans la colonne succès, comme Brest (quatre nuls, deux revers) et Metz (trois nuls, trois revers). Sur le papier, la réception du PSG n'augure rien de meilleur pour le club lorrain à très court terme.

3. Seulement deux buts encaissés par Nice

Évoqué ci-dessus, l'effondrement de Lille en défense (12 buts pris contre 23 la saison dernière) est d'autant plus saisissant au regard des prestations de Nice en la matière : deux buts encaissés en cinq rencontres. C'est trois de moins que le deuxième dans ce classement, l'OM de Jorge Sampaoli, pourtant loué pour son jeu porté vers l'avant. Paris, Nantes, Reims et Angers ont cédé à six reprises, Lens et Lorient sept fois.

4. 2,9 buts par rencontre

171 buts ont été marqués, soit une moyenne de 2,90 par rencontre. La saison dernière s'était achevée sur une moyenne record depuis 1982-1983 de 2,76 réalisations par match et un total de 1.049 buts. Paris possède de loin la meilleure attaque avec 18 ballons au fond des filets, devant Marseille, Montpellier et Nice (12), Lens (11), Angers, Clermont et Strasbourg (10).

S'il n'est pas étonnant de retrouver Kylian Mbappé au sommet du classement des buteurs, pas grand monde n'imaginait de voir le Kosovare de Clermont Elbasan Rashani avec quatre réalisations également, comme deux autres joueurs, le Lyonnais Moussa Dembélé et le Niçois Amine Gouiri. Lionel Messi, lui, n'a pas débloqué son compteur en deux apparitions.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/