1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. "Les médias ont pris conscience de l'importance du football féminin", se félicite Jossinet
2 min de lecture

"Les médias ont pris conscience de l'importance du football féminin", se félicite Jossinet

INVITÉE RTL - L'ancienne judoka Frédérique Jossinet est aujourd'hui responsable du secteur féminin à la Fédération française de football.

Ada Hegerberg avec l'OL le 18 novembre 2018
Ada Hegerberg avec l'OL le 18 novembre 2018
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Frédérique Jossinet : "Les filles ne se demandent plus si elles ont le droit de jouer au foot"
09:28
Frédérique Jossinet : "Les filles ne se demandent plus si elles ont le droit de jouer au foot"
09:29
Gregory Fortune
Gregory Fortune

J-30 avant le coup d'envoi de la Coupe du Monde 2019 féminine de football, pour la première fois organisée en France du vendredi 7 juin au dimanche 7 juillet. L'équipe de France donnera le coup d'envoi de la compétition au Parc des Princes face à la Corée du Sud à 21h, avant de se frotter à la Norvège et au Nigeria dans le groupe A.

À l'approche de l'événement et six jours après l'annonce de la liste de Corinne Diacre, Frédérique Jossinet était l'invitée de RTL, mercredi 8 mai. Depuis 2014, l'ancienne judoka, médaillée d'argent aux JO d'Athènes en 2004, s'occupe du secteur féminin à la Fédération française de football.

"Impatiente" d'arriver au Jour J de ce Mondial après cinq ans de travail, cette femme de 43 ans ressent de la pression, mais une "bonne pression", "plutôt sympa à gérer". Au lendemain de l'incroyable remontée de Liverpool face au FC Barcelone chez les messieurs en Ligue des champions, elle espère vivre avec les Bleues des "émotions aussi fortes voire plus car on a une belle équipe de France".

Ça y est, les médias ont pris conscience de l'importance du football féminin

Frédérique Jossinet

Au delà du parcours de la sélection bleu-blanc-rouge, il y a "beaucoup d'enjeux derrière cette Coupe du Monde, détaille-t-elle, avec beaucoup d'objectifs sur le développement, la structuration du football féminin, son rayonnement". Elle espère "l'installer définitivement dans le paysage du sport français" et se réjouit que les choses ont "énormément bougé, surtout cette année, parce que ça y est, les médias ont pris conscience de l'importance du football féminin et du sport féminin en général".

À lire aussi

Autre motif de satisfaction pour Frédérique Jossinet : "Il y a 5-6 ans en arrière, les jeunes filles, les gamines, se demandaient si elles avaient le droit de jouer au foot. Aujourd'hui elles ne se le demandent plus. Elles se demandent où est-ce qu'elles peuvent jouer et avec qui. On est en train d'y répondre et de demander aux clubs en leur donnant les moyens d'accueillir ces féminines". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/