2 min de lecture Coronavirus France

Football : le public enfin dans les tribunes pour voir le PSG écraser le Havre (9-0)

Les "Quatre fantastiques" du PSG, Neymar, Kylian Mbappé, Mauro Icardi et Angel di Maria, ont brillé pour leur rentrée, le 12 juillet au Havre (9-0), lors d'un match amical réchauffé par la présence de près de 5.000 spectateurs.

Neymar célèbre son but, au Havre.
Neymar célèbre son but, au Havre. Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
AFP et Benoît Collet

Les "Quatre fantastiques", détenteurs de l'immense pouvoir offensif du PSG, ont bien démontré qu'ils étaient toujours en verve, en seulement 45 minutes qui ont dû paraître très longues aux défenseurs normands.

Icardi, devenu indiscutable depuis le départ d'Edinson Cavani, a réalisé un doublé dans son style de renard de surfaces (8e, 19e). Neymar lui a répondu, en faisant parler son coup de rein dévastateur sur son premier but.

Mbappé a aussi fait étalage de sa vitesse, et il doit sa réalisation (29e) à son sens de l'anticipation sur une grossière erreur normande. Enfin, Di Maria, s'il n'a pas marqué, a réussi deux magnifiques passes décisives, à chaque fois de l'extérieur du pied. 

En seconde période, les remplaçants parisiens, avec Verratti, Thiago Silva ou Pablo Sarabia, ont continué le festival, même si, en face, l'entraîneur des Hacmen Paul Le Guen a également complètement chamboulé son onze.

À lire aussi
Des coureurs participant au Marathon de Paris (Illustration). Coronavirus France
Coronavirus : le marathon de Paris est annulé

Idrissa Gueye (50e), Sarabia (52e, 61e) et le jeune Arnaud Kalimuendo (59e) ont aggravé la marque pour faire entrer ce match dans une autre histoire, celle du HAC, le doyen des clubs français, qui avait perdu 9-0 contre le RC Paris en 1959, sa plus grosse défaite jamais subie.

Premier match à accueillir du public

Décidément, c'est un match pour les mémoires. C'est aussi le premier, dans un des pays du "Big five" européen, à avoir accueilli des spectateurs, en accord avec la règle de la jauge de 5.000 personnes appliquée par le gouvernement depuis le 11 juillet.

Avec 4.500 billets laissés au public, les tribunes du stade Océane (25.000 places) sont restées très clairsemées, mais il a suffi d'une cinquantaine d'ultras pour animer le stade et couvrir le cri des mouettes voisines.

"Je me réjouis que le football en France puisse reprendre de manière populaire, avec du public dans les stades", a constaté, sur place, la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu, sans exclure une augmentation du nombre de spectateurs autorisés dans les stades au cours de l'été.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Paris Saint-Germain Le Havre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants