4 min de lecture Espagne

FC Barcelone : qui est "Quique" Setien, le successeur d'Ernesto Valverde ?

PORTRAIT - Quasi-inconnu hors d'Espagne, Enrique "Quique" Setien Solar va prendre à 61 ans les rênes d'un club de premier plan pour la première fois de sa longue carrière.

Enrique Setién Solar avec le Betis Séville à Rennes le 14 février 2019
Enrique Setién Solar avec le Betis Séville à Rennes le 14 février 2019 Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Un club peut donc à quelques minutes d'intervalle se séparer de son entraîneur après une seule défaite lors de ses 12 derniers matches, et établir un nouveau record de revenus générés, autrement dit être le plus riche du monde. Le FC Barcelone a annoncé lundi 13 janvier en toute fin de soirée l'éviction d'Ernesto Valverde. Dans la foulée, le cabinet d'audit Deloitte publiait son classement des clubs par revenus, avec le Barça 1er devant le Real Madrid et Manchester United - le PSG est 5e.

Désavoué par les fans et en interne, Valverde, déjà sur la sellette au creux de l'automne, a payé cher la défaite en demi-finale de la Supercoupe d'Espagne contre l'Atlético Madrid (3-2), jeudi 9 janvier à Jeddah (Arabie Saoudite). Certes, le géant catalan n'a gagné qu'un seul de ses cinq derniers matches, contre Alavaes (4-1), mais il pointe au tête du championnat d'Espagne, à égalité avec le Real. Il est aussi qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des champions - où il défiera Naples.

Qu'est-ce qui a mal tourné entre le "Txingurri" (fourmi, en langue basque) et le Barça, pour que le club catalan décide de licencier un entraîneur en pleine saison pour la première fois depuis janvier 2003 et le limogeage de Louis Van Gaal ? Les raisons de ce divorce sont multiples. D'abord, Valverde a payé les deux déconvenues majeures en Ligue des champions, les remontadas contre la Roma en quart de finale en 2018, et Liverpool en demi-finale en 2019. 

"ADN"

Ensuite, son jeu "pragmatique", loin du "tiki-taka" des glorieuses années pep Guardiola (2008-2012), n'a pas convaincu, et son manque de résultats sur le plan européen (malgré deux Liga remportées en 2018 et 2019) fait tache à côté des 9 titres sur 13 possibles glanés en trois saisons par son prédécesseur Luis Enrique. Malgré les bons résultats obtenus cette saison, un changement devait intervenir pour rendre au plus vite son "ADN" au Barça. 

À lire aussi
Nicolas Anelka et Lorenzo Sanz à Madrid le 5 août 1999 coronavirus
Coronavirus : le Real Madrid perd le président Sanz, Dybala et Maldini positifs

Ce sera la mission de "Quique" Setien (61 ans), disciple de Van Gaal et technicien reconnu pour son sens du beau jeu, qui a notamment damé le pion à l'Argentin Mauricio Pocchetino pour le poste, décliné par la légende Xavi. Le nouveau coach du Barça, quasi-inconnu hors d'Espagne, manque de références européennes mais a gagné une notoriété depuis 20 ans en Liga, notamment grâce à son excellente campagne 2017-2018 au Betis Séville et le jeu tourné vers l'offensive pratiqué par les Andalous cette année-là.

Il existe un fil qui relie Guardiola à Setien

Marc Bartra, défenseur
Partager la citation

"Il existe un fil qui relie Guardiola à Setien", avait confié en septembre 2018 au journal El Pais le défenseur Marc Bartra, passé par le Barça et le Betis. "Dans ce Betis, j'ai retrouvé l'entraînement que je suivais avec Guardiola et Luis Enrique", avait-il ajouté. Esthète, Setien lui-même n'a jamais caché admirer le jeu catalan, en particulier le jeu du sextuple Ballon d'Or Lionel Messi. 

Malgré cet amour réciproque, "Quique" Setien, dernier entraîneur à avoir gagné au Camp Nou (4-3 le 11 novembre 2018 avec le Betis), n'échappera pas à la nécessité de résultats immédiats, malgré les absences en attaque de Luis Suarez jusqu'à mi-mai (opération du ménisque du genou droit) et d'Ousmane Dembélé jusqu'à fin février (cuisse droite). 

Six clubs de Liga en 20 ans

Né à Santander, où il a commencé sa carrière de joueur professionnel en 1977 et sa carrière d'entraîneur professionnel (en 2001), Enrique Setien Solar a mûri sa science du football comme milieu de terrain à l'Atlético de Madrid (1985-1988), Logroño (1988-1992), Santander (1977-1985, puis 1992-1996) et Levante (1996). Ses meilleures années le conduiront jusqu'à la Coupe du Monde 1986 au Mexique avec la Roja (3 sélections).

"J'ai essayé de faire ce qu'on me demandait, mais ça ne m'a pas réussi. Donc j'ai essayé de rester libre sur le terrain, de jouer mon football. C'est quand j'ai vu jouer le Barça de Cruyff que j'ai réellement commencé à comprendre comment les choses fonctionnaient. J'ai beaucoup appris avec eux", détaillait Setien dans une tribune publiée par Marca, en mai 2018.

Comme entraîneur, Setien a bourlingué sur les bancs espagnols, passant par six clubs en presque 20 ans de métier, dont Santander (2001-2002), El Ejido (2003-2004), Logroño (2007-2008), Lugo (2009-2015), et Las Palmas (2015-2017). Et même une pige comme sélectionneur de Guinée équatoriale, en 2006-2007. 

Passionné par les échecs

Au Betis, après une saison 2017-2018 magique, le jeu prôné par "Quique" Setien n'a pas porté ses fruits lors de l'exercice suivant, avec une défense souvent aux abois, ce qui a poussé la formation andalouse à se séparer de lui en mai 2019, un an avant la fin de son contrat. 

En novembre 2018, Setien est devenu le seul entraîneur depuis 10 ans à avoir battu le Barça au Camp Nou (4-3) et le Real Madrid à Santiago-Bernabeu (0-1 en septembre 2017). Et il a réussi à hisser le Betis jusqu'à une 6e place en Liga, synonyme de qualification pour la Ligue Europa. 

Mais l'expérience européenne tournera court, et le Betis chutera dès les 16es de finale contre Rennes (3-3, 1-3). La seule tâche dans le CV de ce tacticien de Cantabrie passionné par la pratique des échecs, qui devra désormais trouver les solutions pour imprimer son idéal footballistique au Barça. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Liga FC Barcelone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants