4 min de lecture Équipe de France de football

Euro - Giroud bloqué à Chelsea : pourquoi ce n'est pas forcément un problème

ÉCLAIRAGE - L'avant-centre des Bleus n'a pas trouvé de nouveau club cet hiver, comme l'y incitait fortement Didier Deschamps. Mais pour le sélectionneur, il n'y a pas que le temps de jeu qui compte...

Antoine Griezmann et Olivier Giroud à Saint-Denis le 14 octobre 2019
Antoine Griezmann et Olivier Giroud à Saint-Denis le 14 octobre 2019 Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Certains choix paraissent totalement incompréhensibles. Remplaçant du remplaçant au poste d'avant-centre à Chelsea, encore absent de la dernière feuille de match de Chelsea à Leicester, samedi 1er février, Olivier Giroud a pourtant été bloqué par son club durant le mercato hivernal. 

En dépit des appels répétés de Didier Deschamps pour qu'il change de club à six mois de l'Euro, de l'intérêt prononcé de l'Inter Milan Milan notamment, l'attaquant de 33 ans finira donc la saison à Londres, où Frank Lampard ne lui pas confiance. Son temps de jeu plafonne à 282 minutes en sept apparitions cette saison ; il n'a inscrit qu'un seul but avec les Blues, le 14 août dernier, il y a une éternité.

L'ancien Montpelliérain s'en remet désormais à une éventuelle blessure de Tammy Abraham et/ou de Michy Batshuayi pour gratter des minutes. Sinon, risque-t-il d'être écarté du groupe France et de rater l'Euro (12 juin-12 juillet) ? La question va sans doute animer régulièrement les débats, dans un premier temps au moins jusqu'au jeudi 19 mars.

Une seule liste avant l'Euro, en mars

Ce jour-là, Deschamps communiquera la liste des 23 joueurs appelés pour les matches amicaux contre l'Ukraine et la Finlande. Après, il n'y en aura plus aucune autre avant la liste finale pour la compétition, probablement annoncée à la la mi-mai. Si Giroud est toujours sélectionné en mars en ayant pas ou pratiquement peu joué, il le sera probablement deux mois plus tard.

À lire aussi
Karim Benzema et Olivier Giroud lors du match France-Équateur le 25 juin 2014 à Rio de Janeiro Karim Benzema
Benzema tacle Giroud sur Instagram : "On ne confond pas la F1 et le karting" :

Pour éclairer la situation, rien de mieux que de relire les propos du sélectionneur le vendredi 15 novembre sur RTL, au lendemain de France-Moldavie (2-1), match de la qualification pour les Bleus. Qui marque le but de la victoire ce soir-là ? Olivier Giroud, bien sûr, son 6e dans les éliminatoires, son 39e sous le maillot frappé du coq. Invisible avec son club, le grand barbu (1,93 m) prouve qu'il reste extrêmement réaliste dès qu'il retrouve Clairefontaine.


"Il n'y a pas de formule magique, assure alors Deschamps. Déjà, c'est lui, par rapport à son mental et le fait qu'il est en très grande condition même s'il n'a pas le rythme. C'est quelqu'un qui est très 'fit' sur le plan athlétique, qui fait ce qu'il faut même sans jouer. Et après, le fait qu'il revienne là. Il sait qu'il a énormément de confiance en lui, de la part de ses partenaires aussi".

On aura de toute façon deux/trois matches amicaux

Didier Deschamps
Partager la citation

"Je ne vous cache pas que c'est loin d'être une situation facile à gérer", poursuit le sélectionneur, qui ne souhaite "pas fuir le débat" et souligne un temps de jeu "insuffisant". "Mais ça ne l'empêche pas d'être performant", enchaîne tout de suite le capitaine des champions du monde 1998. 

"DD" semble encore plus sincère lorsqu'il met en avant un autre critère "important par rapport à une grande compétition : c'est la fraîcheur. Les joueurs qui ont joué 50 matches, c'est plus compliqué, argumente-t-il. On en a récupéré certains... notamment Antoine Griezmann avant l'Euro 2016 (...), qui est cramé. C'est peut-être plus difficile de remettre en condition ces joueurs-là que quelqu'un qui arrive frais parce qu'il a moins joué".

Il cite ensuite en exemple Bixente Lizarazu, qui avait vécu une telle situation avant la Coupe du Monde 1998 en raison d'une blessure. "Il n'a pas joué pendant six mois mais il était plus frais que les autres qui avaient joué plus", insiste le sélectionneur, avant de mettre fin au débat : "On aura de toute façon deux/trois matches amicaux" pour faire jouer Giroud avant l'Euro, où l'enchaînement des matches tous les "quatre/cinq jours est moins problématique".

Profil unique

Giroud reste un joueur hors normes sur le plan offensif et sur le plan défensif également parce qu'il aide beaucoup ses partenaires, complète Guy Stéphan, l'adjoint de Deschamps. "Utile dans le jeu, pour faire marquer les autres" quand il ne marque pas lui-même comme durant le Mondial, "efficace", le numéro 9 semblait alors conserver une totale confiance de son staff et de ses partenaires.

Autre avantage de poids en faveur du natif de Chambéry, le manque de concurrence lié à son profil. Dans le système de jeu préférentiel de Deschamps, l'ancien joueur d'Arsenal a le profil parfait. Et derrière Wissam Ben Yedder, appelé sans discontinuer depuis juin 2019 en doublure de Giroud, les alternatives ne sont pas légion. 

Anthony Martial, qui joue avant-centre à Manchester United, n'est pas revenu en Bleu depuis bientôt deux ans. Alassane Pléa brille à Mönchengladbach mais n'a jamais eu véritablement sa chance. Alexandre Lacazette (Arsenal) se fait discret en sélection depuis novembre 2017. Ousmane Dembélé (Barcelone) n'a pas du tout le même profil. Alors, Giroud présent à l'Euro ? Les paris sont ouverts, et un journaliste comme Stéphane Pauwels le pense.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Euro 2020 Olivier Giroud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants