2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : l'Italie pleine de maîtrise domine la Belgique

COMPTE-RENDU - L'Italie pleine de maîtrise domine une Belgique décevante 2-0 dans le choc du groupe E le 13 juin 2016.

Marouane Fellaini face à l'Italie le 13 juin 2016
Marouane Fellaini face à l'Italie le 13 juin 2016 Crédit : jeff pachoud / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

L'Italie a frappé un grand coup dans cet Euro 2016 en venant à bout de la Belgique avec un jeu séduisant et une maîtrise inattendue, du fait de l'absence de nombereux joueurs de grand talent. Les compositions d'équipes montraient un net déséquilibre dans le talent en faveur des Belges. Avec Hazard, De Bruyne ou autre Fellaini, l'attaque belge a fière allure, tandis que l'Italie présentait Eder et Pellè dans un 3-5-2 solide mais sans créateur. Mais comme toujours et comme Antonio Conte sait le faire, l'équipe a montré dès le début de la rencontre une capacité à développer un jeu collectivement extrêmement fluide

Les Italiens se trouvaient les yeux fermés et la Belgique subissait complètement les percussions italiennes. Seules des actions individuelles de Hazard et Nainggolan faisaient frémir l'arrière-garde transalpine sans la déstabiliser. Au milieu Candreva, Parollo et De Rossi étaient d'une science tactique sans faille, la Belgique ne trouvait pas de solutions collectives et finira par être punie. 

L'Italie enthousiasmante

Leonardo Bonucci allongeait un ballon dans l'axe qui arrivait sur Giaccherini après un raté d'Alderweireld. Seul dans la surface, le joueur de Bologne trompait Courtois (33e). Douchés, les Belges n'arrivaient pas à répliquer et à la pause l'Italie maîtrisait 1-0 en montrant un jeu alléchant et une force collective à même de compenser le manque de talent en l'absence de Verratti et Marchisio. La Squadra Azzura séduisait et la Belgique décevait fortement dans le contenu de son match. Au retour des vestiaires, le match déjà très animé reprenait de plus belle. 

Romelu Lukaku ratait un face à face devant Buffon (54e) et Thibault Courtois sauvait les siens sur une tête de Pellè (55e). L'Italie ne fermait pas le jeu et il n'était pas rare de voir Giorgio Chiellini monter. On voyait un peu plus Eden Hazard qui tentait de mettre du rythme par des actions individuelles. La pression montait sur la défense italienne, et de nombreux cartons jaunes sanctionnaient des fautes tactiques d'italiens en retard sur des contres. Les entrées d'Origi et de Carrasco amenaient de la percussion mais c'est Immobile qui obligeait Courtois à une parade de grande classe (84e). Dans les arrêts de jeu Graziano Pellè tuait le match en contre et l'Italie marquait les esprits dans ce tournoi. prochain rendez-vous vendredi 17 juin face à la Suède pour l'Italie, la Belgique jouera son avenir dans l'Euro contre l'Irlande. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Italie Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783662843
Euro 2016 : l'Italie pleine de maîtrise domine la Belgique
Euro 2016 : l'Italie pleine de maîtrise domine la Belgique
COMPTE-RENDU - L'Italie pleine de maîtrise domine une Belgique décevante 2-0 dans le choc du groupe E le 13 juin 2016.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-l-italie-pleine-de-maitrise-domine-la-belgique-7783662843
2016-06-13 22:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R8zkWYxt1NHr_iJvYGCh6Q/330v220-2/online/image/2016/0613/7783663004_marouane-fellaini-face-a-l-italie-le-13-juin-2016.jpg