4 min de lecture Équipe de France de football

Équipe de France : qui dans la dernière liste de Deschamps avant celle de l'Euro ?

ÉCLAIRAGE - Le sélectionneur dévoile jeudi 18 mars (14h) la liste des joueurs appelés pour les trois premiers matches des éliminatoires du Mondial 2022. Il ne reviendra ensuite que mi mai pour annoncer les 23 retenus pour l'Euro.

Didier Deschamps à Saint-Denis le 6 septembre 2019
Didier Deschamps à Saint-Denis le 6 septembre 2019 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Les absents devront-ils tirer une croix sur l'Euro (11 juin-11 juillet) ? Tous les appelés seront-ils certains, sauf blessure, de faire partie de l'aventure un peu moins de trois mois plus tard ? Didier Deschamps dévoile jeudi 18 mars (14h) sa liste pour les trois prochains matches des Bleus, la dernière avant de coucher sur le papier les 23 joueurs qui défieront l'Allemagne, le Portugal et la Hongrie au début de l'été, avant peut-être de rêver du doublé Mondial-Euro comme leurs prédécesseurs de l'an 2000.

Tout cela semble encore lointain, notamment en raison de la pandémie de coronavirus qui ne faiblit pas - pour l'instant, le tournoi européen doit toujours se dérouler dans 12 villes du continent. Mais aussi parce qu'à court terme, les Bleus ne vont pas uniquement retrouver Clairefontaine pour sécuriser ou gagner leur place à l'Euro : il s'agit avant tout de ne pas manquer le début des qualifications vers la Coupe du Monde 2022, l'échéance suivante qui se profile déjà.

Lors du tirage au sort du 7 décembre dernier, la France, pas qualifiée d'office en tant que tenante du titre, a été placée dans le groupe D de la zone Europe avec l'Ukraine, la Finlande, la Bosnie-Herzégovine et le Kazakhstan. Les 10 premiers de chaque groupe valideront leur billet pour le Qatar. Les 2e disputeront des barrages pour décrocher l'une des trois dernières places attribuées à l'Europe.

Trois matches en huit jours

Cette campagne de qualifications débute mercredi 24 mars (20h45) au Stade de France face à l'adversaire le plus redoutable sur le papier, l'Ukraine. Les Bleus sont ensuite attendus à Astana, capitale du Kazakhstan, dimanche 28 mars (15h heure française), puis à Sarajevo pour se frotter à la Bosnie mercredi 31 mars (20h45). Pour ces trois matches en huit jours, il ne serait pas étonnant que Deschamps appelle non pas 23 éléments. En novembre dernier, ils étaient 26 pour l'enchaînement Finlande-Portugal-Suède.

Gardiens : le trio Lloris-Mandanda-Maignan installé

À lire aussi
Coupe du Monde
Équipe de France : N'Golo Kanté, blessé, ne jouera pas les prochains matchs

Pour épauler Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Marseille) et Mike Maignan (Lille), solidement installés, le sélectionneur avait opté pour le Bordelais Benoît Costil. Il n'a a priori aucune raison de changer et d'appeler le Monégasque Benjamin Lecomte ou l'ancien Parisien Alphonse Areola (Fulham).

Défenseurs : Upamecano blessé

En défense centrale, deux des quatre places (dans une liste de 23) sont promises à Raphaël Varane (Real Madrid) et Presnel Kimpembe (PSG). Les Barcelonais Clément Lenglet et Samuel Umtiti postulent pour les deux autres, avec comme concurrent direct Kurt Zouma (Chelsea). Dayot Upamecano (Leipzig) s'est blessé dimanche 14 mars. Jules Koundé (Séville FC) n'a encore jamais été appelé.

Au poste de latéral droit, Benjamin Pavard (Bayern Munich) et sa doublure Léo Dubois (Lyon) sont aptes. À gauche les deux Lucas, Hernandez (Bayern Munich) et Digne (Everton) sont attendus, même si les deux Mendy poussent fort, Ferland (Real Madrid) et Benjamin (Manchester City). Il y a moins de chances de revoir le Monégasque Ruben Aguilar ou de découvrir Bouna Sarr (Bayern Munich) en Bleu.

Milieux : une surprise Boubacar Kamara ?

Au milieu, il y a des places à prendre pour épauler N'Golo Kanté (Chelsea) et Adrien Rabiot (Juventus Turin), rappelé depuis août dernier. Paul Pogba (Manchester United), absent des terrains depuis début février est annoncé sur le retour. L'absence de Corentin Tolisso, grièvement blessé à la cuisse gauche en février durant un entraînement avec le Bayern, a été évaluée à trois mois. Blaise Matuidi, lui, ne reprendra qu'en avril en MLS.

La liste des Espoirs français, dévoilée lundi 15 mars par Sylvain Ripoll, a donné en creux des indications sur les futurs absents : Houssem Aouar, Jonathan Ikoné et Eduardo Camavinga disputeront en effet la première phase de l'Euro-U21 fin mars en Hongrie. Moussa Sissoko (Tottenham) et Steven Nzonzi (Rennes) ont ainsi des chances de faire partie du groupe France pour ce rassemblement de mars. Le Marseillais Boubacar Kamara pourrait aussi profiter de cette fenêtre pour être appelé pour la première fois.

Attaquants : Ousmane Dembélé de retour ?

Trois des six places dans une liste de 23 sont promises à Olivier Giroud (Chelsea), Antoine Griezmann (FC Barcelone) et Kylian Mbappé (PSG). Le sélectionneur surveille l'état de forme de Kingsley Coman (Bayern Munich), ménagé par le Bayern ces derniers jours en raison d'une douleur musculaire. 

Les autres candidats sont Wissam Ben Yedder (Monaco), Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach), Anthony Martial (Manchester United) ou Ousmane Dembélé (FC Barcelone), plus apparu depuis novembre 2018 mais de retour en grande forme comme face au PSG en Ligue des champions.

Les chances de revoir Nabil Fekir (Bétis Séville), Florian Thauvin (Marseille), Alexandre Lacazette (Arsenal) ou Alassane Pléa (Borussia Mönchengladbach) apparaissent bien plus minces. Thomas Lemar (Atlético de Madrid), en revanche frappe de nouveau à la porte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Didier Deschamps
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants