1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Droits TV L1 : ce qu'il va se passer lundi à la LFP après le boycott de Canal+
2 min de lecture

Droits TV L1 : ce qu'il va se passer lundi à la LFP après le boycott de Canal+

ÉCLAIRAGE - Le "diffuseur historique" de la Ligue 1 a décidé de ne pas participé à l'appel d'offres de la Ligue pour la réattribution des droits de retransmission de la la Ligue 1. D'autres diffuseurs sortiront-ils du chapeau, lundi 1er février ?

Le président de la LFP Vincent Labrune à Paris le 10 septembre 2020
Le président de la LFP Vincent Labrune à Paris le 10 septembre 2020
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Droits TV L1 : ce qu'il va se passer lundi à la LFP après le boycott de Canal+
01:35
Christian Ollivier - édité par Gregory Fortune

Journée cruciale pour l'avenir du football français, lundi 1er février, avec la réattribution attendue par la Ligue de football professionnel des droits de diffusion de 80% de la Ligue 1 et la Ligue 2. Après la défection de Mediapro, les opérateurs intéressés avaient jusqu'à 12h pour déposer leurs offres
Ce dépôt a débuté 10h, avec une remise des dossiers en mains propres... et un premier coup de théâtre, révélé par le quotidien L'Équipe et que nous sommes en mesure de vous confirmer : Canal+ et son actionnaire Vivendi ont décidé de ne pas participé pas à cet appel d'offres

Pourquoi un tel boycott ? Car le "diffuseur historique" de la Ligue 1 souhaite que la LFP remette aussi sur le marché les deux matches qu'il diffuse lors de chaque journée. Canal reste donc dans une position frontale avec les dirigeants du football français, et ce litige se jouera sûrement devant les tribunaux. Vincent Bolloré, propriétaire de Vivendi, et Maxime Saada, président du groupe Canal vont jusqu'au bout de leur affrontement.

Qui sortira du chapeau ? Peut-être personne

Depuis 12h, un comité de pilotage examine les résultats de cette consultation. Autour de Vincent Labrune, de retour ces dernières heures d'un voyage express au Qatar, berceau du groupe beIN Sports - ce qui n'a rien d'innocent -, sont réunis le président de l'OL Jean-Michel Aulas, celui de Reims Jean Pierre Caillot, celui d'Ajaccio Christian Lecca, le représentant des joueurs Philippe Piat et, peut-être, Jacques-Henry Eyraud - la présence du président de l'OM ne nous a pas été confirmée eu égard à l'actualité de ces derniers jours.

Ce comité analyse les offres qualitatives. Quels sont les diffuseurs déclarés ? À partir de 16h, place à l'analyse des offres quantitatives : combien de millions d'euros sont proposés ? Et à 18h, présentation des recommandations de ce comité de pilotage au Conseil d'administration de la Ligue. Qui sortira du chapeau ? Peut-être personne, ce qui pourrait être catastrophique pour le football français... à moins qu'il y ait ensuite une négociation de gré à gré.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/