3 min de lecture Canal+

Droits TV de la L1 : la LFP impose une garantie bancaire, Amazon et DAZN intéressés ?

ÉCLAIRAGE - Les contours de l'appel d'offres pour la reprise des droits abandonnés par Mediapro se précisent. De nouveaux opérateurs pourraient entrer en jeu.

Un caméraman de Mediapro au Parc des Princes le 13 décembre 2020
Un caméraman de Mediapro au Parc des Princes le 13 décembre 2020 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

La Ligue de football professionnel est-elle en train de tirer toutes les leçons du fiasco Mediapro ? Elle s'est en tout cas attachée à sécuriser le futur contrat des droits de retransmission des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 en imposant au prochain diffuseur de souscrire une garantie bancaire, ce qui n'avait pas été le cas pour le groupe sino-espagnol. 

Les opérateurs intéressés par le nouvel appel d'offres annoncé mardi 19 janvier doivent formuler une offre de rachat des droits TV vacants le 1er février, dans le cadre d'une "consultation de marché" portant sur les matches jusqu'à 2024. Concrètement, le diffuseur devra mettre en place, dans les 30 jours suivant l'attribution, "une garantie autonome à première demande émanant d'un établissement bancaire de premier rang", selon le document de la consultation révélé par le site du magazine Capital.

Le montant de cette garantie devra être "au moins égal au montant de l'échéance la plus élevée au titre de l'une quelconque des quatre saisons". Il est néanmoins précisé que la LFP peut décider de renoncer au bénéfice de cette garantie si le diffuseur est bien noté par une agence de notation reconnue, à un rang minimal de "qualité supérieure moyenne", soit A- chez la plupart de ces agences. Ce qui n'est pas le cas de Vivendi, maison-mère de Canal+, favori de la reprise des droits

L'intégralité de la saison en cours payée le 5 février

Pour pallier l'urgence financière qui touche les clubs, entre la crise des droits TV et celle de la pandémie de Covid-19, les modalités de la consultation imposent par ailleurs un échéancier particulier : l'intégralité des paiements restants de la saison 2020-2021 devront être réglés dès le 5 février. 

À lire aussi
Ligue 1 Uber Eats
OM : pourquoi Sampaoli ne sera pas sur le banc contre Lille et Canet-en-Roussillon

De plus, des paiements anticipés sont prévus pour chaque saison : 17% du montant devra être versé dès le 5 avril de la saison précédente, et 17% devra l'être dès le 5 juin de la saison précédente. Qui a les moyens et la certitude de pouvoir payer toutes ces sommes en temps voulu ? De nouveaux opérateurs peuvent-ils concurrencer Canal+ ?

DAZN pour une percée historique en France ?

Ces dernières heures, deux noms émergent dans la bouche de plusieurs spécialistes du dossier : Amazon et DAZN. Si le premier est mondialement connu (lire ci-dessous), le deuxième ne l'est que d'une poignée de spécialistes. Il s'agit d'un service de streaming sportif par abonnement créé en Angleterre en 2015, conçu comme un "Netflix du sport", avec des événements en direct et à la demande.

DAZN a par exemple déjà détenu les droits de diffusion de la Ligue des champions européenne au Canada et au Japon, ou de Premier League anglaise dans certains pays. En France, l'entité de Perform Group, également actionnaire du statisticien Opta ne dispose pour l'instant que d'un maigre catalogue, essentiellement des combats de boxe. Obtenir un ou plusieurs lots de la Ligue 1 seraient un accélérateur hors norme.

Amazon pour étendre sa toile ?

Quant au géant du commerce en ligne Amazon, il a déjà posé son empreinte dans la diffusion du sport via sa branche Prime Video, qui possède les droits pour la NFL (football américain) aux États-Unis, le championnat d'Angleterre de football et des lots pour la Ligue des champions en Allemagne et en Italie pour la période 2021-2024.

Amazon a aussi acquis des droits sur Roland-Garros pour la même période et pourrait bientôt se positionner sur le championnat du monde de Formule 1. Pour revenir à la Ligue 1, un autre "jeune" venu dans le paysage audiovisuel possède les droits pour les résumés des matches sur internet : YouTube. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canal+ LFP Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants