1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Didier Deschamps "ne supporte pas la critique", affirme Bernard Pascuito
2 min de lecture

Didier Deschamps "ne supporte pas la critique", affirme Bernard Pascuito

Pendant l'Euro 2000, Didier Deschamps est capitaine de l'équipe de France qui remporte la coupe. Mais avant et pendant la compétition, le joueur refuse de s'adresser à la presse.

Didier Deschamps avec les Bleus le 3 juillet 2000 avec la coupe de l'Euro
Didier Deschamps avec les Bleus le 3 juillet 2000 avec la coupe de l'Euro
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Didier Deschamps : le jour où il a remporté la Coupe du monde en tant que sélectionneur
42:25
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Le 15 juillet 2018, la France est sacrée pour la deuxième fois championne du monde. Sous la pluie torrentielle du stade Loujniki de Moscou en Russie, Kylian Mbappé, Paul Pogba, Hugo Lloris et les 20 autres joueurs de l’équipe de France célèbrent sur la pelouse leur victoire 4 buts à 2 face à la Croatie.

En retrait, un homme les regarde. Il sait que dans ces instants, la victoire appartient aux joueurs, et à personne d’autre. Il le sait car il a vécu cette émotion, 20 ans auparavant, devenant alors le premier capitaine de l’équipe de France de football à soulever la Coupe du monde, dans son pays, en France. En ce 15 juillet 2018, Didier Deschamps devient champion du monde pour la deuxième de fois de sa carrière, cette fois-ci en tant que sélectionneur.

Une nouvelle coupe pour une carrière déjà riche de victoires, mais aussi de polémiques. Retournons en 2000, lors de l'Euro où la France bat l'Italie 2 à 1. Deux ans après le triomphe des Bleus et de Deschamps face au Brésil, le joueur boude les conférences de presse. "C'est une autre facette de la personnalité de Deschamps, il ne supporte pas la critique et certaines vérités", explique Bernard Pascuito, journaliste et auteur de Didier Deschamps - La victoire ou rien

Un article de "L'Équipe" comme point de départ

Comment expliquer l'attitude de Didier Deschamps sur le terrain pendant l'Euro 2000 ? Il faut remonter quelque temps avant le début de la compétition. "Il se trouve que c'est un journaliste de l'Équipe, Vincent Duluc (...) qui avait fait un papier avant l'Euro en disant que, peut-être, le jeune Patrick Vieira, était supérieur sur le plan footballistique à Deschamps et que Deschamps avait plus sa place sur le terrain grâce à ses qualités de stratège, de meneur d'hommes, que de joueur", révèle Bernard Pascuito. Didier Deschamps "n'a pas supporté" cette critique et "a fait la gueule pendant un mois à l'Euro. Il était capitaine et il a boycotté la presse".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/