1 min de lecture Mondial féminin

Coupe du Monde féminine 2019 : "Tout est possible" face aux Américaines, estime Candice Prévost

RÉACTION - Les Bleues sauront ce lundi 24 juin soir contre qui elles joueront. Même contre les Américaines, "tout est possible", estime la consultante Candice Prévost sur RTL.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
6 minutes pour trancher du 24 juin 2019 Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Les Bleues ont eu "très chaud" ce dimanche 23 juin face aux Brésiliennes. "Les températures à venir vont être encore plus chaudes", estime la consultante de RTL Candice Prévost. Les joueuses de l'équipe de France de football sauront ce lundi 24 juin si elles affronteront les États-Unis ou l'Espagne en quart de finale

Même contre les Américaines, premières au classement Fifa, "tout est possible" pour Candice Prévost. "Les Américaines sont très athlétiques, très fortes, et très préparées pour la compétition. Après, tactiquement, on ne sait jamais, et l’équipe de France en tant que challenger aura d’autres arguments et moins de pression sur les épaules", explique la consultante de RTL. 



Les Françaises, quatrièmes du classement Fifa, pourraient donc créer la surprise. "De toute façon, elles ne craignent rien. Elles sont à la maison. Je pense que tout est possible, surtout en quart de finale. Je pense que c’est toujours mieux pour les Françaises de jouer les Américaines en quart de finale", selon Candice Prevost. 

Du repos pour les Françaises

En vue d'un match qui s'annonce éprouvant, l'ancienne footballeuse conseille aux joueuses de l'équipe de France de "se reposer" et de "boire beaucoup". Elle craint notamment les "capacités athlétiques" des Américaines. 

À lire aussi
Le journaliste de Fox News a été entouré d'anti-Trump Mondial féminin
VIDÉO - Coupe du Monde : un reporter de Fox News se retrouve entouré d'anti-Trump

"Les Américaines ne jouent pas forcément en championnat. Elles préparent la Coupe du monde en étant toutes ensemble. Elles sont payées par la fédération, et elles ont des rythmes et des camps ensemble durant toute la préparation de cette Coupe du monde", explique Candice Prevost. 

Mais les Françaises ont "des arguments à faire valoir". "Elles ne sont pas à cours physiquement", estime la consultante de RTL, mais "il va falloir réguler". Elle note notamment que certaines joueuses se sont "émoussées", "avec une finale de la Ligue des champions qui les a amenées jusqu'au bout de la saison". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial féminin Coupe du Monde Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants