4 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du Monde : le comparatif entre France 1998 et France 2018

DÉCRYPTAGE - Y a-t-il des points communs entre la liste des 22 d'Aimé Jacquet il y a 20 ans et celle des 23 de Didier Deschamps pour la Russie ? Quelles sont les différences majeures ?

Kylian Mbappé avec les Bleus en 2017 et Thierry Henry en 1998
Kylian Mbappé avec les Bleus en 2017 et Thierry Henry en 1998 Crédit : AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Et 1, et 2, et 3-0... Il y a (presque) 20 ans, le 12 juillet 1998, l'équipe de France de football montait sur le toit du monde pour la première (et seule) fois de son histoire. Dans un Stade de France inauguré quelques mois plus tôt, la bande d'Aimé Jacquet terrassait le Brésil de Ronaldo en finale grâce à un doublé de Zinédine Zidane et une cerise sur le gâteau offerte par Emmanuel Petit.

20 ans plus tard, le capitaine de l'époque, Didier Deschamps, rêve de se poser en successeur de Jacquet. En 2014, ses Bleus s'étaient arrêtés en quart de finale au Brésil, stoppés par les futurs champions du monde allemands. Si l'objectif est de faire mieux en Russie (14 juin-15 juillet), atteindre le dernier carré, donc, la plupart des joueurs ne cachent pas leur rêve de coudre une deuxième étoile sur le maillot frappé du coq.

Depuis jeudi 17 mai, les 23 heureux élus qui s'envoleront pour le Mondial sont connus. En cas de pépin pour l'un ou plusieurs d'entre eux, 11 suppléants doivent se tenir prêts jusqu'au 4 juin, date limite du dépôt de la liste finale auprès de la FIFA - un seul joker médical sera ensuite autorisé jusqu'au 15 juin, veille de France-Australie.

Bannis vs suppléants

Forcément déçus de ne pas figurer dans la liste principale, certains de ces suppléants (Alexandre Lacazette, Adrien Rabiot, Lucas Digne, Anthony Martial, Kingsley Coman...) ne connaîtront toutefois pas le traumatisme des six exclus de 1998. L'histoire de la conquête du titre mondial débute en effet par une brutale mise à l'écart.

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

Le 5 mai, le sélectionneur dévoile une liste de 28 noms. Il n'en gardera que 22. Lionel Letizi, Martin Djetou, Ibrahim Ba, Sabri Lamouchi, Pierre Laigle, Nicolas Anelka doivent faire leurs valises, la mort dans l'âme. Le journaliste Karim Nedjari raconte dette "nuit des maudits" dans un ouvrage qui vient de paraître.

Didier Deschamps, capitaine de l'époque, n'a jamais reproduit ce schéma, au contraire de Raymond Domenech en 2008. En 2014 et 2016, "DD" avait opté pour des réservistes, devenus cette année des suppléants. La nuance : ces derniers ne se rendront pas à Clairefontaine pour le début de la préparation.

Les Bleus de 1998 plus vieux et plus expérimentés

"Comparativement avec d'autres sélections, on a beaucoup moins d'expérience, ce qui n'empêche qu'on a de l'ambition", a résumé Didier Deschamps à l'issue de l'annonce de ces 23 joueurs principaux. De l'expérience, le groupe de 22 de 1998 en avait-il plus ? Voici les chiffres de l'époque décortiqués et comparés à ceux d'aujourd'hui.

Premier élément, la moyenne d'âge. Il y a 20 ans, elle était plus élevée : 26,7 ans contre 25,6 aujourd'hui. Il y avait autant de trentenaires, cinq, mais moitié moins de joueurs de moins de 25 ans : cinq contre dix (Samuel Umtiti, Presnel Kimpembe, Benjamin Pavard, Benjamin Mendy, Lucas Hernandez, Corentin Tolisso, Kylian Mbappé, Thomas Lemar, Ousmane Dembélé, Nabil Fekir).

En revanche, la moyenne de sélections penche en faveur des Bleus de 2018 : 23,8 contre 21,5 en 1998. Ce chiffre est toutefois immédiatement à relativiser. Jacquet avait choisi neuf joueurs à plus de 30 capes quand Deschamps n'en possède que sept. Les novices, apparus 10 fois ou moins en Bleu, sont également plus nombreux cette fois : 10 contre 8.

Mbappé plus jeune mais plus capé que Henry

Malgré ses 19 ans, Kylian Mbappé n'entre pas dans cette case. L'attaquant du PSG compte déjà 12 sélections. À titre de comparaison, Thierry Henry n'en comptait qu'une avant de débuter contre l'Afrique du Sud le 12 juin 1998 à 20 ans, puis de terminer meilleur buteur français de la compétition avec trois réalisations.

L'autre jeune du groupe d'alors, David Trezeguet (20 ans également), avait porté le maillot bleu à trois reprises avant le Mondial. Les plus capés de Jacquet étaient surtout les défenseurs (Bixente Lizarazu, Laurent Blanc, Marcel Desailly, Lilian Thuram) et les milieux (Didier Deschamps, Youri Djorkaeff, Christian Karembeu, Zinédine Zidane).

20 ans plus tard, ils constituent la colonne vertébrale de l'équipe (Hugo Lloris, Paul Pogba, Blaise Matuidi, Antoine Griezmann, Olivier Giroud). Les latéraux sont aussi jeunes que récents en Bleu. La plupart des remplaçants potentiels aussi.

La Ligue 1 pareillement représentée

Dernier élément de comparaison, la présence des joueurs de Ligue 1 dans les deux listes. Étonnamment, alors que la tendance est de croire que les meilleurs français évoluent à l'étranger, il est exactement le même : neuf

En 1998, il y avait deux Marseillais, Laurent Blanc et Christophe Dugarry, trois Auxerrois, Lionel Charbonnier, Bernard Diomède et Stéphane Guivarc'h, trois Monégasques, Fabien Barthez, David Trezeguet et Thierry Henry et un Messin, Robert Pirès.

En 2018, l'OM est représenté par Steve Mandanda, Adil Rami et Florian Thauvin, le PSG par Alphonse Areola, Prensel Kimpembe et Kylian Mbappé, Monaco par Djibril Sidibé et Thomas Lemar, Lyon par Nabil Fekir.

Composition de l'équipe de France lors de la finale de la coupe du monde 1998
Composition de l'équipe de France lors de la finale de la coupe du monde 1998 Crédit : RTL.fr
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants