1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde 2019 : "L'état d'esprit est différent chez les filles", selon Candice Rolland
1 min de lecture

Coupe du Monde 2019 : "L'état d'esprit est différent chez les filles", selon Candice Rolland

INVITÉE RTL - À quelques heures du coup d'envoi du Mondial dames de football avec le match France-Corée du Sud, Candice Rolland, qui commentera les rencontres des Bleues sur RTL, se livre au jeu des différences entre les filles et les garçons.

L'équipe de France féminine de football à Nice le 10 novembre 2018
L'équipe de France féminine de football à Nice le 10 novembre 2018
Crédit : Christophe SIMON / AFP
Coupe du Monde 2019 : "L'état d'esprit est différent chez les filles", selon Candice Rolland
04:31
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Jour J pour la Coupe du Monde dames 2019, la huitième de l'histoire, la première organisée en France. À quelques heures du match d'ouverture France-Corée du Sud au Parc des Princes, vendredi 7 juin (21h), Candice Rolland s'est prêtée au jeu de la comparaison avec le football pratiqué par les messieurs. 

Pour la jeune femme, qui commentera sur RTL les matches de l’équipe de France avec Sylvain Charley et l'ancienne joueuse Candice Prévost, l'engouement autour de ce Mondial "n'est pas encore comparable à celui de 1998. Avant le premier match, certaines personnes ne savent pas qu'il y a la Coupe du Monde en France. Mais je pense qu'une fois que ce sera parti - les résultats des Bleues aussi vont aider -, ça va venir petit à petit".

"En tout cas c'est un engouement qu'on avait jamais vu en France pour une compétition féminine", se réjouit-elle. 

Tous les matches masculins ne sont pas spectaculaires

Candice Rolland

Le niveau de jeu des femmes est-il moins spectaculaire, moins rapide, comme le prétendent certains ? "Moins rapide sur la durée d'un match, oui, certainement, consent Candice Rolland. Maintenant, moins spectaculaire, je ne sais pas. Ça dépend vraiment des matches. Tous les matches masculins ne sont pas spectaculaires".

À lire aussi

Et y a-t-il moins de simulation chez les dames ? "Oui, ça c'est vrai, répond la commentatrice du tac-au-tac. L'état d'esprit est quand même différent chez les filles on voit très peu de joueuses qui vont aller voir l'arbitre pour demander une faute, un carton, un penalty. Les valeurs dans le foot féminin à ce niveau-là sont intactes et c'est ça qui est assez plaisant et rafraîchissant".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/