1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde féminine : Gaëtane Thiney pas choquée par les différences de primes
1 min de lecture

Coupe du Monde féminine : Gaëtane Thiney pas choquée par les différences de primes

RÉACTION - "Si on fait les comptes, je ne suis pas sûre que l’équipe de France féminine rapporte autant que les hommes", estime la joueuse de 33 ans.

Gaetane Thiney, milieu de terrain de l'équipe de France de football
Gaetane Thiney, milieu de terrain de l'équipe de France de football
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Coupe du Monde 2019 : Thiney pas choquée par les différences de primes
00:45
Maxime Desvallées

À deux jours du match d'ouverture du Mondial féminin de football, France-Corée du Sud vendredi 7 juin (21h) au Parc des Princes, un début de polémique a vu le jour, mercredi 5 juin, sur les différences de primes accordées par la FIFA et la FFF. Ces bonus sont inférieurs pour les femmes par rapport à celles accordées aux hommes l'an dernier.

En Russie, l'enveloppe globale était de 400 millions de dollars pour tous les compétiteurs. Les femmes se verront, elles, attribuer une enveloppe de 30 millions de dollars à l'occasion de ce Mondial 2019. Quant aux primes versées aux Bleues par la Fédération française de football, elles seront de 40.000 euros en cas de victoire, selon Le Parisien, contre 370.000 euros pour les hommes de Didier Deschamps après le sacre de Moscou.

Interrogée sur ce grand écart, l'attaquante Gaëtane Thiney (33 ans) balaye toute polémique. "S'il fallait payer pour faire la Coupe du Monde je paierai, estime la joueuse du Paris FC (...) En fait, si on rapportait autant que les hommes, je n'ai pas de soucis que l'on gagne autant. Mathématiquement, si on fait les comptes, je ne suis pas sûre que l’équipe de France féminine rapporte autant que les hommes. Donc est-ce que c'est comparable ? Non".

Ce qu'ils nous donnent, c'est la meilleure des choses

Celle qui compte 156 sélections (58 buts) sous le maillot frappé du coq ne s'estime pas non plus en droit de négocier avec la FFF pour ces primes. "Quant on voit dans quelles conditions on est au quotidien, c'est-a-dire top top top, on est pas là pour négocier, puisqu'on fait parti de la même famille (...) Ce qu'ils nous donnent, c'est la meilleure des choses, voila".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/