2 min de lecture Ligue des champions

Coronavirus : menace sur Juve-Lyon et sur la Ligue des champions en général

ÉCLAIRAGE - Le défenseur de la Juventus Turin Daniele Rugani a été testé positif au coronavirus, a annoncé le club italien mercredi 11 mars, à six jours du 8e de finale retour de Ligue des champions face à l'OL.

L'Allianz Stadium de Turin  le 22 janvier 2018
L'Allianz Stadium de Turin le 22 janvier 2018 Crédit : MARCO BERTORELLO / AFP
Studio RTL
Nicolas Georgereau édité par Gregory Fortune

Stade vide mais carton plein mercredi 11 mars pour le Paris Saint-Germain au Parc des Princes. Le huis-clos a réussi aux joueurs de Thomas Tuchel puisqu'ils ont enfin réussi à mettre fin à la malédiction en se qualifiant pour les quarts de finale de la Ligue des Champions avec une victoire 2-0 sur le Borussia Dortmund. Mais les Parisiens se sont-ils qualifiés pour rien ?

Autrement dit, en pleine crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, cette Ligue des champions 2019-2020 peut-elle continuer et aller à son terme ? Il y a encore un club français concerné par les 8es de finale retour, Lyon qui doit affronter la Juventus Turin en Italie mardi 17 mars (victoire de l'OL 1-0 à l'aller). Mais après l'annonce d'un cas positif dans les rangs de la Juve, le défenseur Daniele Rugani, le match aura-t-il lieu ?

Jeudi 12 mars, en fin de matinée, il était toujours programmé. Mais l'UEFA va devoir statuer rapidement. La Juventus a stoppé toutes ses activités. Tout le personnel du club, y compris les joueurs évidemment, sont à l'isolement. Plus d'entraînement, plus de préparation. Le huis clos était prévu. Désormais, un match reporté, voire tout simplement annulé, est tout à fait envisageable.

Les quarts et les demies sur un seul match ?

Conséquence de cette dernière hypothèse : ce sont toutes les coupes d'Europe qui sont aujourd'hui menacées. Tout va dépendre de la maîtrise du calendrier. Les reports sont la hantise de l'UEFA. En Ligue Europa, c'est déjà le cas des rencontres Séville FC-AS Rome et Inter Milan-Getafe. En Ligue des champions, il y a aussi un doute sur FC Barcelone-Naples la semaine prochaine car il n'y a plus de liaison aérienne entre l'Espagne et l'Italie.

À lire aussi
Jean-Michel Aulas le 30 août 2018 à Monaco sondage
Ligue 1 : Aulas a tort de contester l'arrêt de la saison selon 72% des Français

À partir des quarts de finale, début avril, il n'y a plus trois semaines entre les confrontations aller et retour mais une seule. Une solution pourrait émerger : disputer les quarts et les demies sur un match seulement, sur terrain neutre, pour donc gagner du temps et libérer des dates.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Coronavirus Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants