1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coronavirus : Maracineanu évoque sur RTL "la possibilité" de jauges proportionnelles dans les stades
2 min de lecture

Coronavirus : Maracineanu évoque sur RTL "la possibilité" de jauges proportionnelles dans les stades

INVITÉE RTL - La jauge sanitaire fixée à 5.000 personnes pour des événements sportifs en extérieur va-t-elle évoluer dans les prochains jours ? La ministre déléguée en charge des Sports ouvre la porte.

Roxana Maracineanu à Paris le 13 décembre 2021
Roxana Maracineanu à Paris le 13 décembre 2021
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Djokovic à Roland-Garros : "La règle sera fixée" cette semaine, selon Maracineanu
08:21
INVITÉE RTL - Djokovic à Roland-Garros : "La règle sera fixée" cette semaine, selon Maracineanu
08:21
L1 : vers des jauges proportionnelles ? "C'est une possibilité", annonce Maracineanu sur RTL
01:51
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Comme une semaine plus tôt lors de l'affiche entre Lyon et le PSG au Groupama Stadium (59.186 places théoriques), ou la veille pour PSG-Brest au Parc des Princes (47.929) le stade Vélodrome de Marseille (67.394) a paru bien vide, dimanche 16 janvier, lors de la rencontre entre l'OM et Lille en clôture de la 21e journée de Ligue 1. Avec le retour des jauges en ce début d'année 2022, seules 5.000 personnes ont le droit d'être présentes lors des événements en plein air.

Cette jauge n'est "pas justifiée par la place qu'il y a ou pas dans l'enceinte sportive", rappelle d'abord la ministre déléguée en charge des sports Roxana Marineau. "C'est justifié par les flux de personnes qui viennent aux portiques de ces établissements sportifs, par les modalités de transport qui vous amènent en bloc ou pas" au stade. Passé ce constat, l'ancienne championne de natation ouvre la porte à une évolution vers un retour du public plus nombreux.

"L'amendement déposé par le gouvernement en première lecture à l'Assemblée nationale propose d'aller au-delà, pour aller vers des jauges proportionnelles à l'enceinte qui accueille, expose-t-elle. Deux facteurs entrent toutefois en ligne de compte : d'une part, "la situation épidémique sanitaire", de l'autre "la configuration, l'emplacement du stade. Est-ce que c'est un stade en centre-ville où on peut venir à pied, avec beaucoup d'entrées où on ne se croise pas ?" 

Je sais que les Préfets auront un œil attentif sur cette question

Roxana Maracineanu

Cela veut dire qu'à l'avenir les Préfets auront peut-être la main ? "Sans doute, répond la Ministre. On va redonner effectivement la possibilité aux Préfets de rentrer en discussion avec les organisateurs d'événements. Moi, j'allais dire, ça m'arrange, parce que plus la chose sportive est discutée avec les Préfets, les instances locales, mieux c'est pour tout le monde, y compris en terme de sécurité dans les tribunes. Je sais que les Préfets auront un œil attentif sur cette question. En tout cas ça reste à établir, mais c'est une possibilité".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/