2 min de lecture Décès

Bruno Martini : le visage de l'AJ Auxerre et des Bleus des années 1985-1995

Gardien des Bleus à 31 reprises et légende d'Auxerre (386 rencontres), Bruno Martini s'est éteint à l'âge de 58 ans mardi 20 octobre, a annoncé le club de Montpellier.

Éric Cantona, Bruno Martini, Bernard Casoni, Emmanuel Petit, Franck Sauzée, Basile Boli, Pascal Vahirua, Christian Perez, Didier Deschamps, Jocelyn Angloma et Jean-Pierre Papin le 25 mars 1992 au Parc des Princes
Éric Cantona, Bruno Martini, Bernard Casoni, Emmanuel Petit, Franck Sauzée, Basile Boli, Pascal Vahirua, Christian Perez, Didier Deschamps, Jocelyn Angloma et Jean-Pierre Papin le 25 mars 1992 au Parc des Princes Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

L'équipe de France et le monde fu football sont en deuil. 8e gardien de buts le plus sélectionné de l'histoire des Bleus (31 sélections entre 1987 et 1996), Bruno Martini est décédé à l'hôpital Arnaud de Villeneuve de Montpellier, où il avait été admis le 12 octobre dernier après un arrêt cardio-respiratoire.

Né à Nevers le 25 janvier 1962, le discret Bruno Martini avait terminé sa carrière de joueur au Montpellier Hérault Sport Club (195-1999), avant d'y revenir en 2013 dans un rôle d'entraîneur des gardiens puis de directeur adjoint du centre de formation, poste qu'il occupait jusqu'à ses dernières heures.

Mais c'est surtout à l'AJ Auxerre et à l'équipe de France que le gardien de 1,87 m est associé. Recruté par Guy Roux en 1981, il s'impose dans les buts bourguignons lors de la saison 1985-1986, après deux années en prêt à Nancy. Durant neuf ans (386 matches), il participe aux épopées de l'AJA, en championnat comme en Coupe de l'Uefa (demi-finale face au Borussia Dortmund en 1993), et remporte la Coupe de France (1994).

Champion d'Europe Espoirs 1988

Parler de Bruno Martini, c'est penser à Pascal Vahirua, Christophe Cocard, Basile Boli, Éric Cantona, Enzo Scifo, Alain Roche, Laurent Blanc ou Lilian Laslandes, ses partenaires à Auxerre et pour la plupart également en Bleu. Champion d'Europe Espoirs en 1988 avec les Cantona, Blanc, Roche, Jocelyn Angloma, Franck Sauzée, Vincent Guérin ou Stéphane Paille. Martini est titulaire avec les A lors de l'Euro 1992, qui tourne cependant au fiasco.

À lire aussi
Diego Maradona en décembre 2017 Diego Maradona
Mort de Maradona : Il représente "l'anti-footballeur contemporain", décrit Olivier Guez

Le successeur de Joël Bats sera délogé par Bernard Lama (44 sélections) à partir de 1993, avant que Fabien Barthez (87) ne s'installe jusqu'en 2006. Entre temps (2001), Bruno Martini a intégré la Direction technique nationale. Il devient entraineur des gardiens des l'équipe de France A jusqu'à 2010, et met en place une formation d'entraîneur spécifique gardien de but pour le haut niveau.  

Record d'invincibilité en D1

Évoquer la mémoire de Bruno Martini, c'est aussi faire référence au record d'invincibilité des gardiens en Ligue 1 - à l'époque Division 1. Il l'a détenu avec Auxerre grâce à ses 892 minutes sans encaisser de but entre octobre 1987 et février 1988. Le Bordelais Gaëtan Huard a porté la marque à 1176 minutes le 10 avril 1993. 

Rendre hommage à Bruno Martini, c'est enfin faire allusion à un autre gardien, parfait homonyme, de la même époque : le Bruno Martini de l'équipe de France de handball (1990-2007). Souhaitons au manager général du PSG Hand (50 ans), champion du monde 1995 et 2001, de vivre encore longtemps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès Équipe de France de football Auxerre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants