3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Cavani, Balotelli, Ninga... Découvrez les héros de la 8e journée de Ligue 1

DÉCRYPTAGE - La 8e journée de Ligue 1 aura vu Monaco jouer au rouleau compresseur et le duo Cavani-Balotelli illuminer les terrains.

Casimir Ninga sous les couleurs de Montpellier
Casimir Ninga sous les couleurs de Montpellier Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Avec 26 buts, la 8e journée de Ligue 1 n'aura pas été morne et a offert de belles séquences et de sacrées émotions, notamment via des remontées inattendues et des fins de matches cruelles pour les uns et joyeuses pour les autres. En point d'orgue, on retiendra une AS Monaco qui n'a pas fait dans la dentelle et a fait exploser le promu Metz. Une domination totale et une réussite insolente lors du passage par la Lorraine du club de la Principauté. Quelques heures plus tôt, le PSG avait régalé les Ultras de retour au Parc avec un Cavani de gala

Dijon, qui a failli de son côté offrir à son public une soirée morose face à Montpellier, a fini par servir un scénario qui contentera les spectateurs avec une belle remontée qui douche la belle soirée de Casimir Ninga en face. Une trame que les Angevins ont dû apprécier de leur côté aussi, au grand dam de Marseillais qui commencent à se demander si des matches de 80 minutes ne seraient pas préférables. 

Le taulier : AS Monaco

De la 8e à la 89e minute, le FC Metz aura vécu un calvaire face à un Monaco qui n'a pas lâché son étreinte étouffante. Le 2e du championnat a passé un 7-0 cinglant, une claque, face à une équipe qui n'a certes jamais fermé le jeu mais a été puni. 15 tirs, 10 cadrés, 7 buts à la clé et 6 buteurs différents, du travail propre. L'ASM est plus que jamais un gros outsider pour le titre, bien que l'OGC Nice continue à aller glaner des points sans flonflons mais en patron. 

Le goleador : Casimir Ninga

À lire aussi
Didier Quillot espère booster la visibilité du championnat football
Football : lancement des EA Ligue 1 Games à Washington

Edinson qui ? Super Mario ? Non, lors de cette 8e journée le canonnier en chef n'a pas été une star étrangère ni un postulant à l'équipe de France. Casimir Ninga joue à Montpellier et avait déjà fait trembler les filets de Ligue 1 la saison dernière en marquant 6 buts entre la 11e et la 18e journée. Cette fois-ci, le Tchadien a condensé 3 buts en 40 minutes pour faire plier Dijon avec des faux airs de Thierry Henry sur son côté gauche. Mais son arrière-garde a flanché et a laissé le FCO revenir à 3-3 dans les dernières minutes, avec deux buts contre leur camp de ses coéquipiers. De quoi un peu gâcher l'exploit. 

La pépite : "Edinson Balotelli"

Certes ce joueur n'existe pas mais impossible de séparer les deux gestes de classe. Samedi 19h, Edinson Cavani sortait du terrain avec un doublé et un bilan net de 8 buts en 8 matches de Ligue 1 dont une réalisation de renard techniquement impeccable, une talonnade en pleine course derrière le pied d'appui

Un bijou que Super Mario égalait 24h plus tard en allant nettoyer la lucarne de Lorient à la 86e minute et remettre son équipe en tête du classement. Qui aurait cru il y a 4 ans que ces joueurs seraient concurrents en Ligue 1 ? Mention spécial à la frappe de Ghezzal qui a plié le derby et fait chavirer le Parc OL

Le ratage : Olympique de Marseille

Avec 5 buts encaissés après la 78e minutes, et à la clé deux défaites et un nul concédés lors de ces rencontres, l'Olympique de Marseille peut se mordre les doigts de certains choix du coach et des joueurs, mais aussi se demander si les matches ne sont pas trop longs. Dimanche 2 octobre à Angers, Thauvin a cru avoir fait le plus dur et l'OM menait 1-0, il ne restait plus qu'un dernier ballon que Vainqueur devait garder au lieu de balancer, un ballon que Doria aurait dû donner en retrait au lieu de faire un heureux dans le public. Mais non, une dernière tête de Doria remettait Capelle en jeu à bout portant pour un nul qui reste en travers de la gorge. 14e avec 9 points, Marseille continue d'être un anonyme de cette saison. 

Le revenant : Eder

La dernière fois qu'il avait fait trembler les filets, c'était pour battre Hugo Lloris et priver la France du sacre européen sur la pelouse du Stade de France. Eder a donc attendu deux mois et demi et réussi son penalty pour Lille face Nancy, mettant fin à une série de 4 défaites de suite. Une petite bouffée d'oxygène pour une équipe asphyxiée depuis le début de saison. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique de Marseille Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785088607
Cavani, Balotelli, Ninga... Découvrez les héros de la 8e journée de Ligue 1
Cavani, Balotelli, Ninga... Découvrez les héros de la 8e journée de Ligue 1
DÉCRYPTAGE - La 8e journée de Ligue 1 aura vu Monaco jouer au rouleau compresseur et le duo Cavani-Balotelli illuminer les terrains.
https://www.rtl.fr/sport/football/balotelli-cavani-monaco-lyon-eder-ninga-ligue-1-8e-journee-7785088607
2016-10-03 08:35:05
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kbcdlbXKk7UEB5hEuMfHPA/330v220-2/online/image/2016/1003/7785089141_casimir-ninga-sous-les-couleurs-de-montpellier.jpg