1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ballon d'Or 2021 : depuis quand un Français ne l'a pas remporté
3 min de lecture

Ballon d'Or 2021 : depuis quand un Français ne l'a pas remporté

ÉCLAIRAGE - 44 joueurs ont décroché le Ballon d'Or au moins une fois dans leur carrière depuis 1956. Parmi eux, quatre Français.

Zinédine Zidane avec le Ballon d'Or le à Marseille le 20 janvier 1999
Zinédine Zidane avec le Ballon d'Or le à Marseille le 20 janvier 1999
Crédit : Georges GOBET / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

De Stanley Matthews en 1956, année de la première remise de la mythique récompense individuelle, à Lionel Messi en 2019 - l'édition 2020 a été annulée en raison d'une année tronquée par la pandémie de Covid-19 -, 44 joueurs ont décroché le Ballon d'Or au moins une fois dans leur carrière. Parmi eux, quatre Français : Raymond Kopa, Michel Platini, Jean-Pierre Papin et Zinédine Zidane.


3e des deux premières éditions, Kopa, alors milieu offensif du Real Madrid, reçoit le trophée récompensant alors le meilleur joueur européen évoluant dans un club européen à son troisième essai, en 1958. Un autre Français figure cette année-là sur le podium, Just Fontaine (Stade de Reims), qui vient de fixer un record toujours d'actualité : 13 buts en une seule Coupe du monde - les Bleus prennent la 3e place en Suède.

Kopa montera encore sur le podium l'année suivante après avoir rejoint Reims, avec une 2e place derrière l'Espagnol Alfredo Di Stefano (Real). Il faudra ensuite attendre 18 ans pour revoir un Français dans les trois premiers : Michel Platini se classe derrière le Danois Allan Simonsen (Borussia Mönchengladbach) et l'Anglais Kevin Keegan (Hambourg) alors qu'il n'a que 22 ans et évolue à l'AS Nancy-Lorraine. "Platoche" sera encore 3e en 1980 alors qu'il a rejoint l'AS Saint-Étienne.

Platini, premier à réussir le triplé à la suite

En 1982, c'est Alain Giresse (Girondins de Bordeaux) qui passe tout près du sacre : 2e derrière l'attaquant Italien Paolo Rossi (Juventus Turin). Platini est de retour sur la "boîte" en 1983, cette fois sur la plus haute marche. Il brille sous les couleurs de la Juve. Une ère s'ouvre. Le numéro 10 reçoit le Ballon d'Or trois fois de suite avec deux nouveaux sacres en 1984 (devant Jean Tigana) et 1985

À lire aussi

Six ans plus tard, Jean-Pierre Papin accède au trône en dépit de la cruelle défaite de l'OM en finale de Ligue des champions contre l'Étoile rouge de Belgrade). Son coéquipier en Bleu Éric Cantona ne fera pas mieux que 3e en 1993 alors qu'il est adulé du public de Manchester United.

Un seul sacre pour Zidane

L'année 1995 marque un tournant. Désormais, chaque joueur évoluant en Europe, quelle que soit sa nationalité, peut prétendre au Ballon d'Or. Le Libérien George Weah (PSG puis Milan AC) profite aussitôt de cette ouverture des frontières. Dans un contexte de concurrence exacerbée, Zinédine Zidane monte une première fois sur le podium en 1997 : 3e derrière le Brésilien Ronaldo (FC Barcelone puis Inter Milan) et le Yougoslave Predrag Mijatovic (Real Madrid).

Ses deux buts en finale du Mondial 1998 face au Brésil avec l'équipe de France éteignant tout débat un an plus tard : "Zizou" est sacré meilleur joueur du monde. Avec 244 points, le natif de Marseille ne laisse que des miettes aux autres. Le Croate Davor Suker (Real) en récolte 68, le Brésilien Ronaldo 66. Mais s'il n'est ni au sommet de son art ni encore un "galactique" du Real - il quittera la Juve en 2001 -, Zidane ne décrochera pas d'autre Ballon d'Or.

Henry, Ribéry et Griezmann sur le podium

Sacré champion d'Europe avec l'équipe de France en 2000, le maestro à la calvitie un peu plus prononcée est en effet devancé de peu par le Portugais Luis Figo (197 points contre 181), qui n'a pourtant gagné aucun titre majeur cette année-là, ni avec sa sélection, ni avec le Barça puis le Real en fin d'année. Ce troisième podium en quatre ans sera même son dernier.

En 2003, c'est Thierry Henry (Arsenal) qui passe tout près du sacre avec une 2e place derrière le Tchèque Pavel Nedved. Le meilleur buteur de l'histoire des Bleus prend la 3e place en 2006, devancé par deux des Italiens champions du monde, Fabio Cannavaro (Juve et Real) et Gianluigi Buffon (Juve). 

Deux Français sont depuis parvenus à prendre aussi la 3e place : Franck Ribéry (Bayern Munich) en 2013, Antoine Griezmann (Atlético de Madrid) en 2016 et 2018. En cette année de second sacre mondial des Bleus, c'est le Croate Luka Modric (Real) qui rafle la mise, devant Cristiano Ronaldo (Real). Kylian Mbappé (PSG) prend la 4e place, puis la 6e en 2019. Il figure encore parmi les 30 nommés en 2021avec Karim Benzema et N'Golo Kanté.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/