1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Voile : Yannick Bestaven heureux de retrouver la compétition
2 min de lecture

Voile : Yannick Bestaven heureux de retrouver la compétition

Six mois après avoir remporté le Vendée Globe, Yannick Bestaven reprend les commandes de son "Maître CoQ" pour la Rolex Fasnet Race, dont le départ sera donné dimanche 8 août de Cowes, en Angleterre.

Yannick Bestaven à bord de "Maître CoQ" le 5 août 2021 à Cherbourg
Yannick Bestaven à bord de "Maître CoQ" le 5 août 2021 à Cherbourg
Crédit : Frédéric Veille
Frédéric Veille

Visage reposé, sourire aux lèvres, le Rochelais Yannick Bestaven s’apprête à disputer la plus grande course offshore au monde. Cette année, 355 bateaux sont au départ de Cowes, sur l’île de Wight, pour un parcours d'environ 695 milles nautiques via le Fastnet Rock, situé au large de la côte sud de l'Irlande, jusqu'à la ligne d'arrivée à Cherbourg.
 
Aux côtés du vainqueur du dernier Vendée Globe, de grands marins professionnels comme Franck Cammas, Loïc Peyron ou encore Jérémie Beyou seront au départ dimanche 8 août, mais aussi une foule d’anonymes passionnés venus en famille ou entre amis pour le défi d’une vie.
 

Pour cette 49e édition de la Rolex Fastnet Race, le plus petit bateau est un trimaran de 9,33 m, l’Albatros, alors que le plus grand est un géant de 38 mètres : Skorpios. Ce monstre, tout juste mis à l’eau, a été conçu pour être le monocoque le plus rapide au monde. Il est skippé par l’Espagnol Fernando Echavarri.

Chevalier de la Légion d’honneur

Récemment promu au grade de Chevalier de la Légion d’honneur, Yannick Bestaven retrouve donc la compétition six mois après son sacre sur le Vendée Globe. À la barre de son "Maître CoQ", le skipper avoue que "c’est bien de se remettre en jambe sur une course comme celle-ci, où on a zéro pression de résultat. L’important est de se mesurer aux autres pour ce début de saison qui est tourné vers le double. Cela va nous permettre de nous entrainer en vue de la Transat Jacques Vabre qui se disputera en novembre prochain".

C’est donc avec Roland Jourdain, son co-skipper, que le Rochelais va reprendre la barre sur cette Rolex Fastnet Race "heureux et sans pression. Ce n’est pas parce que j’ai gagné le Vendée Globe que je n’ai plus rien à apprendre en Imoca. Bien au contraire".

49e édition de la Rolex Fastnet Race : le programme

À lire aussi

Dimanche 8 aout : départ de Cowes à 12h15 
Lundi 9 août : arrivée du premier multicoqueMardi 10 août : arrivée du premier monocoque
Samedi 14 août : Aarrivée des derniers concurrents et cérémonie de remise des prix

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/