1 min de lecture Voile

Vendée Globe : Thomas Ruyant, 2e derrière Charlie Dalin, victime d’une avarie

Il était environ 3h du matin, mercredi 25 novembre, quand le Nordiste de 39 ans, qui se reposait à l’intérieur de son voilier "LinkedOut", a été alerté par un grand bruit à l’extérieur du bateau.

Thomas Ruyant
Thomas Ruyant Crédit : Pierre Bouras/TR Racing
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

Thomas Ruyant a subi une avarie importante sur le foil bâbord de son "LinkedOut" dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 novembre, ce qui l’a obligé à s’arrêter momentanément et va le priver pour le reste de son tour du monde de cet important appendice sur le côté gauche du bateau.

Il était environ 3h du matin quand le Nordiste de 39 ans, qui se reposait à l’intérieur de son voilier, a été alerté par un grand bruit à l’extérieur du bateau. S'il n'a pas ressenti le moindre choc, il s’est précipité à l’extérieur. À l’aide de sa lampe frontale, il a immédiatement constaté d’importantes fissures sur le shaft de son foil bâbord.

Thomas Ruyant a immédiatement arrêté le bateau et s'est mis au vent arrière pour inspecter les dégâts. "J'étais à environ 120° du vent, je marchais à 20 nœuds quand j'ai entendu ce grand bruit, raconte-t-il. Je n'ai pas vraiment d'explication. J'ai rentré le foil à fond afin qu'il ne traîne pas dans l'eau. Avec le jour, j'ai pu inspecter le foil et son puits de fond en comble, en relation avec mon équipe et les architectes à terre". 

Le foil est fissuré à de nombreux endroits

Thomas Ruyant
Partager la citation

Conclusion : "Il n'y a pas de voie d'eau et le puits de foil est sain. Mais le foil est vraiment fissuré à de nombreux endroits. La structure même est touchée. J'attends l'analyse des architectes pour savoir s'il me faut le couper". Au moment de cette avarie Thomas Ruyant était 2e du Vendée Globe à 70 milles nautiques du leader, le Havrais Charlie Dalin sur "Apivia".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Vendée Globe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants