2 min de lecture Rugby

Tournoi des Six Nations : faux-pas interdit pour les Bleus

ÉCLAIRAGE - L'équipe de France doit ajouter face à l'Écosse ce qu'il lui a manqué à Twickenham en ouverture du Tournoi 2017 : la victoire.

Le XV de France a échoué contre les Blacks le 26 novembre au stade de France.
Le XV de France a échoué contre les Blacks le 26 novembre au stade de France. Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

En sortant du stade de Twickenham, les Français étaient unanimes. Yann Maestri : "On a énormément de frustration", Camille Lopez : "On échoue de pas loin, mais on échoue encore", Cyril Baille : "On fait un grand match mais cela ne s'est pas joué à grand-chose". La défaite 19-16 en Angleterre le samedi 4 février leur a laissé un goût très amer. Face à l'Écosse ce dimanche 12 février, la France doit balayer tous ces sentiments et lancer enfin son Tournoi. Pour cela, elle devra dominer l'Écosse dans le jeu peut-être, mais surtout au score final. Et "passer la vitesse supérieure" dixit Guy Novès.

Le XV de France n'arrive pas à battre les meilleurs équipes du monde et cela ne date pas du match d’ouverture du Tournoi des VI Nations 2017. Déjà lors de la tournée de novembre 2016, le problème s'était soulevé. Deux courtes défaites face à l'Australie (25-23) et la Nouvelle-Zélande (19-24) et déjà ce sentiment d'une équipe pas assez tueuses, tranchantes, agressives dans les dix derniers mètres adverses.

Novès ne fait qu'un seul changement

Pour cette rencontre face à l'Écosse (dimanche 12 février au Stade de France) le sélectionneur est resté fidèle aux quinze joueurs qui ont débuté face à l'Angleterre. Ou plutôt 14 puisque Loann Goujon remplace Damien Chouly au poste de troisième ligne. Avec ce choix, Guy Novès veut amener plus de puissance à son équipe : "On a voulu densifier le pack. On veut aussi faire vivre le groupe le plus possible et Loann méritait quand même de prendre part au Tournoi directement. Il fait de très bons matches avec son club de Bordeaux-Bègles, il a transformé sa façon d'aborder l'entraînement, la compétition. Il est beaucoup plus concerné qu'il ne l'était la saison dernière".

Après le XV de la Rose et l’Irlande, les deux grands favoris au titre, l'Écosse représente le troisième gros morceaux de ce Tournoi et arrive à Saint-Denis plus ambitieuse que jamais. Sa victoire 27-22 face au XV du Trèfle en est la plus belle preuve. Pour la battre les Bleus devront réaliser le même match qu'à Twickenham, mais en étant plus pragmatique, plus juste, plus lucide à l'approche des deux en-buts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby Tournoi des VI Nations Équipe de France de rugby
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787169436
Tournoi des Six Nations : faux-pas interdit pour les Bleus
Tournoi des Six Nations : faux-pas interdit pour les Bleus
ÉCLAIRAGE - L'équipe de France doit ajouter face à l'Écosse ce qu'il lui a manqué à Twickenham en ouverture du Tournoi 2017 : la victoire.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/tournoi-des-six-nations-faux-pas-interdit-pour-les-bleus-7787169436
2017-02-12 12:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uTzO_BVJe3x5CvSvYxzd6g/330v220-2/online/image/2016/1126/7785996408_le-xv-de-france-a-echoue-contre-les-blacks-le-26-novembre-au-stade-de-france.jpg