1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Mohamed Ali : comment Joe Frazier a tout fait pour le ramener sur le ring
2 min de lecture

Mohamed Ali : comment Joe Frazier a tout fait pour le ramener sur le ring

En 1967, Mohamed Ali est déchu de son titre de Champion du Monde et perd sa licence. En 1970, Joe Frazier décroche le titre ultime. Mais, la victoire est amère.

Joe Frazier sur le ring en 1973
Joe Frazier sur le ring en 1973
Crédit : AFP
Mohamed Ali : le jour du combat du siècle contre Joe Frazier
39:52
Flavie Flament & Capucine Trollion

En 1967, alors âgé de 25 ans, Mohamed Ali est déchu de son titre de Champion du Monde et perd sa licence, car il refuse de servir l’armée à la Guerre du Vietnam. C’en est donc fini de la boxe pour lui, il est interdit de ring professionnel. 

Mohamed Ali avait pris cette décision en connaissance de cause, "et c'est en cela qu'il est grand", démarre Jean-Philippe Lustyk, journaliste spécialiste de la boxe, au micro de Flavie Flament. À l’époque, Joe Frazier, de 2 ans son cadet, voit sa carrière décoller, mais le cas de Mohamed Ali lui semble injuste. Alors en parallèle, Joe Frazier le soutient moralement et financièrement. "Comme Frazier était marié et père de deux enfants, il n'a pas pu être engagé, alors qu'il était prêt à combattre avec les troupes américaines. Il poursuit sa progression et ce n'est pas un inconnu [pour le public, ndlr]", poursuit Jean-Philippe Lustyk dans Jour J, la nouvelle émission de Flavie Flament.

En 1970, Joe Frazier décroche le titre ultime et devient à son tour Champion du Monde. Mais, la victoire est amère et souffre d’illégitimité. Son adversaire aurait dû être Mohamed Ali, alors réel détenteur de l’illustre ceinture. "Joe Frazier aime profondément ce sport et il sait qu'il a besoin d'Ali parce que la boxe a besoin d'Ali, donc c'est important (...) et puis Frazier est quelqu'un d'authentique, il n'est pas dans un calcul", raconte Jean-Philippe Lustyk.

Frazier, un homme intègre qui a besoin d'Ali

Pour Frazier, ce n'est "pas logique" qu'Ali soit privé de boxe après avoir pris une position politique. "Donc, il va voir Nixon. Il va même en Pennsylvanie où il obtient un accord avec les sénateurs et déclare qu'on peut redonner sa licence à Ali", décrit le spécialiste. Motivé par son amitié et son besoin d’intégrité, Joe Frazier se rend donc à la Maison Blanche. Lors d’une promenade dans les jardins avec le président Nixon, il lui demande de rendre sa licence à Mohamed Ali, et obtient gain de cause. Ali peut ainsi reprendre le cours de sa carrière. 

À lire aussi

Bien sûr, Mohamed Ali est diminué par 3 ans d’inactivité mais il enfile les gants et recouvre progressivement la puissance qui avait fait ses heures de gloire. Il bat Jerry Quarry, puis l’argentin Oscar Bonavena jusqu’à ce 8 mars 1971, où il retrouve son libérateur Joe Frazier pour une rencontre historique au Madison Square Garden...

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/