1 min de lecture Sports d'hiver

Jeux Olympiques : pourquoi il n'y a pas de JO d'hiver en 2020

ÉCLAIRAGE - Les sports d'hiver n'auront pas droit à la grande vitrine quadriennale cette année. La prochaine aura lieu en 2022 à Pékin, en Chine.

Les anneaux olympiques lors des JO Sotchi le 22 février 2014
Les anneaux olympiques lors des JO Sotchi le 22 février 2014 Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Avouons-le d'entrée : cette question va sans doute paraître étrange aux yeux de la grande majorité des amateurs de sport. Pourquoi n'y a t-il pas de Jeux Olympiques d'hiver en 2020 ? Car cette année paire met à l'honneur les JO d'été, à Tokyo, du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août, et qu'une règle d'alternance de deux ans est observée entre les deux événements.

Cela n'a pourtant pas toujours le cas, et cette alternance est même récente au regard de l'histoire. De 1924, année de leur apparition à Chamonix, jusqu'à 1992, toujours en France, à Albertville, les JO d'hiver se sont déroulés la même année que les JO d'été, quelques mois auparavant, tous les quatre ans - sauf en 1940 et 1944.

La rupture date de 1994 avec les Jeux de Lillehammer, en Norvège, après une décision prise par le Comité international olympique huit ans plus tôt, à la fois pour ses propres intérêts et pour ceux des diffuseurs télé. Après Barcelone 1992, les Jeux d'été reviennent en 1996 à Atlanta. Le Japon avec Nagano succède à Lillehammer en 1998.

Pékin, l'hiver après l'été

Suivront Salt Lake City (USA) en 2002, Turin (Italie) en 2006, Vancouver (Canada) en 2010, Sotchi (Russie) en 2014 et PyeongChang (Corée du Sud) en 2018. Les prochains JO d'hiver auront lieu à Pékin du 4 au 20 février 2022. La capitale de la Chine deviendra alors la première ville de l'histoire à avoir accueilli les deux olympiades (2008 pour les Jeux d'été).

À lire aussi
Max Hauke à Seefeld en mars 2019 ski
VIDÉO - Dopage : Le skieur Max Hauke surpris par la police, une aiguille dans le bras

En 2026, skieurs, patineurs, biathlètes, lugeurs et autres hockeyeurs se rendront en Italie, la candidature de Milan-Cortina d'Ampezzo ayant pris le dessus sur celle de Stockholm-Are (Suède). Pour 2030, trois villes ont manifesté leur intérêt : Salt Lake City, Sapporo et Barcelone, en association avec les Pyrénées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports d'hiver Jeux Olympiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants