1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Handicap : "Qu'on ne soit plus des citoyens de seconde classe", dit Michaël Jeremiasz
1 min de lecture

Handicap : "Qu'on ne soit plus des citoyens de seconde classe", dit Michaël Jeremiasz

INVITÉ RTL - Le champion handisport de tennis revient sur son parcours et la place des handicapés en fauteuil roulant en France.

Michaël Jeremiasz à Paris le 19 juillet 2016
Michaël Jeremiasz à Paris le 19 juillet 2016
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Handicap : "Qu'on ne soit plus des citoyens de seconde classe", dit Michaël Jeremiasz
06:54
Stéphane Carpentier & Martin Planques

Le destin de Michaël Jeremiasz est peu banal. Dans son livre, Un sport de combat, l'ambassadeur des Jeux Olympiques de Paris 2024 revient sur son parcours et sur le handicap en France.

Ce champion handisport de tennis est cloué dans un fauteuil roulant depuis ses 18 ans après une chute à ski. "J'avais envie que les gens comprennent mon parcours", déclare-t-il au micro de RTL. Son handicap ne l'a pas empêché de devenir un grand sportif et désormais il porte la parole des handicapés dans les entreprises. Pour une personne en fauteuil roulant ce qui est pesant, "ce sont toutes les conséquences au quotidien", selon lui. Par exemple en France, "le taux de chômage est deux fois plus élevé chez les personnes handicapées".

"Ce livre est l'histoire de ma vie, même avant l'accident", confie Michaël Jeremiasz. Cet accident de ski, il le décrit longuement dans son ouvrage et pour lui," cela n'a pas été pénible de reparler de cela". Pour le champion, ce qui est douloureux, "c'est l'impact que cela peut avoir sur les gens proches". Michaël Jeremiasz affirme vouloir lutter pour que les handicapés ne "soient plus des citoyens de seconde classe".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/