2 min de lecture Formule 1

Formule 1 : Lewis Hamilton sacré champion du monde dès dimanche ?

PRÉSENTATION - Largement en tête du championnat du monde des pilotes, le pilote Mercedes peut conquérir un cinquième titre sur le sol américain.

Lewis Hamilton le 6 octobre 2018 à Suzuka
Lewis Hamilton le 6 octobre 2018 à Suzuka Crédit : BEHROUZ MEHRI / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Alors qu’il ne reste que quatre Grand Prix à disputer cette saison, les dés semblent déjà jetés pour l’obtention du titre de champion du monde 2018 qui devrait, sauf cataclysme, revenir à Lewis Hamilton. Le Britannique a en effet un écart positif de 67 points sur l'Allemand Sebastian Vettel au classement général.

À Austin, dimanche 21 octobre, il lui suffit donc de prendre 8 points de plus que le pilote Ferrari pour être mathématiquement sacré. Il aurait alors 75 points d’avance, soit le nombre de points à attribuer (3 fois 25) en cas de victoire sur les trois courses suivantes au Mexique, au Brésil et à Abu Dhabi.

Autrement dit, les probabilités du sacre du quadruple champion du monde de Formule 1 (2008, 2014, 2015, 2017) sont très fortes, d’autant qu’au volant de sa Mercedes il reste sur quatre victoires d’affilée depuis le Grand Prix d’Italie. Mais Toto Wolff, le patron de l’écurie Mercedes, préfère être, comme son pilote, très prudent à l’entame de cette 18e manche de la saison.

Vainqueur des quatre dernières éditions

Sur le tracé texan, où Hamilton a remporté les quatre dernières éditions, on voit pourtant mal comment il pourrait déjouer. Et même si Vettel parvient à y faire un bon résultat, le 5e titre mondial de la carrière d’Hamilton n’a jamais été aussi proche. Dans ce cas, il égalera l’Argentin Juan Manuel Fangio mais restera encore à deux longueurs des sept couronnes mondiales de l'Allemand Michael Schumacher.

À lire aussi
Pierre Gasly à Austin le 3 novembre 2019 formule 1
VIDÉO - F1 - GP du Brésil : Gasly 2e derrière Verstappen au terme d'une course folle

Du côté des Français, Romain Grosjean s’attend à un week-end un peu particulier avec son écurie américaine Haas sur le circuit Cota, qu’il affectionne particulièrement. Le pilote avoue qu’aux États-Unis "c’est comme quand je participe au Grand Prix de France, avec beaucoup de fans qui viennent vous encourager".

J’ai hâte d’y être et de rouler sur cette piste très technique

Pierre Gasly
Partager la citation

En revanche, moins de liesse à prévoir pour Esteban Ocon, qui a appris la semaine passée que Williams avait recruté le jeune Britannique George Russell. Malgré une belle saison chez Force India (11e au classement des pilotes et 1er Français), l’avenir est donc toujours aussi incertain pour le jeune Normand, qui n’a toujours pas de volant pour la saison 2019.

Quant à Pierre Gasly, qui évoluera l’an prochain chez Red Bull, il pilotera pour la première fois sur le circuit d’Austin. "J’ai hâte d’y être et de rouler sur cette piste très technique", précise le pilote Toro Rosso, actuel 14e du championnat. Essais libres de ce GP des USA vendredi 19 octobre, qualifications samedi 20 octobre à 23h heure française, départ de la course dimanche 21 octobre à 20h10 heure française.

Lewis Hamilton sacré si :

- s'il gagne et que Vettel termine 3e ou plus bas
- s'il est 2e et que Vettel termine 5e ou plus bas
- s'il est 3e et que Vettel termine 7e ou plus bas
- s'il est 4e et que Vettel termine 8e ou plus bas
- s'il est 5e et que Vettel termine 9e ou plus bas
- s'il est 6e et que Vettel ne marque pas de point

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Japon Lewis Hamilton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants