1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Formule 1 : l'année de la confirmation pour Pierre Gasly et Esteban Ocon ?
3 min de lecture

Formule 1 : l'année de la confirmation pour Pierre Gasly et Esteban Ocon ?

ÉCLAIRAGE - L'un a signé l'an passé en Italie la première victoire française en Grand Prix depuis 1996, l'autre est monté sur la 2e marche du podium à Bahreïn : les deux pilotes français du plateau 2021 reviennent avec appétit.

Les pilotes français Pierre Gasly et Esteban Ocon
Les pilotes français Pierre Gasly et Esteban Ocon
Crédit : Guido De Bortoli/Getty Images for Scuderia Alpha Tauri - AlpineF1Team
Frédéric Veille

Pour sa cinquième saison en Formule 1, Pierre Gasly change de statut. C’est en effet en leader d’équipe qu’il va débuter le championnat du monde 2021 au sein de l’écurie italienne AlphaTauri, dimanche 28 mars à Bahreïn. Vainqueur l’an passé du GP d'Italie, le natif de Rouen a fait montre de résilience pour rebondir après l’échec chez Red Bull en 2019 et a su rebondir en obtenant aussi une belle 2e place au Brésil. 

C’est donc un pilote chevronné et victorieux qui va entrer en piste avec la volonté de faire encore mieux. "Ce qu’il s’est passé à Monza l’an passé était inattendu et extraordinaire, mais nous avons su saisir cette opportunité de victoire, souligne le pilote de 25 ans. Mais il ne faut pas se tromper : nous avons une voiture de milieu de peloton. Reste que je vais continuer à me battre pour rentrer dans les points à chaque course et évidemment aller chercher d’autres podiums. Je vais tout faire pour".

Promu premier pilote, Pierre Gasly aura le jeune Japonais Yuki Tsunoda comme coéquipier au sein d’une écurie motorisée par Honda. L’objectif d’AlphaTauri est cette année de viser la 6e place au championnat constructeurs, comme ce fut le cas en 2019 alors que l’écurie s’appelait Toro Rosso.

Ocon-Gasly, même combat

Pour l’autre Français du plateau, l’objectif est identique à celui de Pierre Gasly. Normand lui aussi, Esteban Ocon va devoir confirmer et surfer sur sa belle 2e place obtenue en décembre dernier à Sakhir au volant de la Renault. Mais beaucoup de choses ont changé au sein de l’écurie française, qui s’appelle désormais Alpine. Fini le jaune et noir, place au bleu-blanc-rouge. Le directeur Cyril Abiteboul a aussi cédé sa place à l'Espagnol Davide Brivio, ancien patron du team Suzuki champion du monde de MotoGP.

À lire aussi

"C’est sur, c’est beaucoup de changements, mais en bien, estime le pilote de 24 ans. À nous maintenant de faire briller cette marque mythique qu’est Alpine. L’an passé il m’a fallu du temps pour m’adapter à l’équipe et progresser. Et quand tout cela est arrivé, les résultats ont suivi. Il faut donc que je poursuive en ce sens pour de nouveau monter sur le podium".

Alonso de retour en F1

Cette nouvelle équipe Alpine enregistre aussi et surtout le retour de Fernando Alonso (39 ans) en Formule 1. L’Espagnol, qui remplace Daniel Ricciardo pari chez McLaren, est un personnage omniprésent ; dans le passé, il n'a pas toujours été en phase avec ses coéquipiers. 

Va-t-il faire de l’ombre à Esteban Ocon ? Le jeune Normand semble en tout cas surmotivé par ce nouveau challenge. "Tout se passe bien avec Fernando. Ca va être la première fois que je vais travailler avec un double champion du monde, une légende que je regardais batailler avec Schumacher quand j’étais petit. J’espère que toute l’équipe va récolter les fruits de notre collaboration".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/