2 min de lecture Sports mécaniques

F1 - Yuki Tsunoda, Nikita Mazepin, Mick Schumacher : qui sont les trois "rookies" ?

PORTRAITS - La saison 2021 s’ouvre dimanche 28 mars à Bahreïn avec trois pilotes débutants : un Japonais surdoué, un fils de milliardaire russe et le fils du "Baron rouge" Michael schumacher.

Yuki Tsunoda, Nikita Mazepin et Mick Schumacher
Yuki Tsunoda, Nikita Mazepin et Mick Schumacher Crédit : Alpha Tauri/Haas F1
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

Depuis Kamui Kobayashi chez Caterham en 2014, il n’y avait pas eu de Japonais parmi les 20 pilotes de Formule 1. Erreur réparée en cette nouvelle saison avec l’arrivée de Yuki Tsunoda chez Alpha Tauri. Le nouvel équipier du Français Pierre Gasly est aussi, à 20 ans, le plus jeune pilote du plateau et... le plus petit puisqu’il ne mesure que 1,59 m

Mais en Formule 1, la taille ne fait pas le talent et le jeune Japonais, protégé du motoriste Honda, a réalisé des essais et des chronos convaincants lors des tests de pré-saison. Champion de F4 dans son pays et 3e du championnat F2 l’an passé, Yuki Tsunoda progresse à une vitesse folle et espère bien devenir le premier pilote nippon à remporter un Grand Prix de F1.

Si tout le monde salue l’arrivée de Tsunoda, il n’en est pas de même avec celle de Nikita Mazepin chez Haas. Défavorablement remarqué après avoir posté sur les réseaux sociaux une vidéo où il se rend coupable d'attouchements, le jeune Russe de 22 ans va devoir maintenant convaincre sur la piste pour faire oublier cette publication qui a fait scandale en décembre dernier.

Schumacher va devoir cohabiter avec Mazepin

Promu pilote de F1 grâce à son père, le milliardaire Dmitry Mazepin, patron de Uralkali, le nouveau sponsor de l’écurie Américaine, Nikita a souvent une attitude arrogante et un pilotage agressif sur les circuits, ce qui ne risque pas de redorer son blason au sein du paddock et au sein même de l’écurie Haas, puisqu’il apprécie peu son co-équipier. Et pourtant, ce dernier fait l’unanimité. 

À lire aussi
sports mécaniques
Romain Grosjean va remonter dans une Formule 1

Il est la nouvelle coqueluche du paddock : c’est l’Allemand Mick Schumacher. À 22 ans, le fils de Michael, septuple champion du monde (1994, 1995 et de 2000 à 2004), arrive chez Haas auréolé de son titre de champion du monde de F2. Au volant de la monoplace américaine, certainement la voiture la moins évoluée du plateau, il va devoir apprendre et engranger de l’expérience avant de rejoindre dans les prochaines années une écurie digne de son talent. 

Car le fils du "Baron rouge" est doué et intelligent. Il sera au départ d’un Grand Prix de Formule 1 huit ans, quatre mois et trois jours après le dernier départ de son père au Brésil en 2012. Mick Schumacher a la ferme intention de marcher sur les traces de son célèbre géniteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Formule 1
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants