1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. DIAPORAMA - Jeux Olympiques 2021 : les images les plus marquantes
1 min de lecture

DIAPORAMA - Jeux Olympiques 2021 : les images les plus marquantes

La quinzaine olympique touche à sa fin. L'occasion de revivre en images les moments forts, émouvants, touchants des Jeux de Tokyo.

Nicolas Batum bloque le tir du Slovène Prepelic pour la victoire à Tokyo le 5 août 2021.
Nicolas Batum bloque le tir du Slovène Prepelic pour la victoire à Tokyo le 5 août 2021.
Crédit : Charlie NEIBERGALL / AFP
Nicolas Batum bloque le tir du Slovène Prepelic pour la victoire à Tokyo le 5 août 2021.
Caleb Dressel roi de la natation lors de ces JO, le 1er août à Tokyo.
Tom Daley en tribune avec un pull tricoté lors lors du tour préliminaire du plongeon masculin au JO de Tokyo, le 2 août.
Karsten Warholm déchire son maillot, le 3 août 2021 à Tokyo.
Kevin Mayer à Tokyo le 5 août 2021
Yohann Diniz lors de la finale du 50 kilomètres marche hommes à Tokyo, le 6 août 2021.
Clarisse Agbegnenou après avoir décroché l'or en judo, le 27 juillet 2021
Renaud Lavillenie blessé lors de ces Jeux, le 3 août 2021 à Tokyo.
La joie d'Ait Said après son programme aux anneaux le 2 août 2021 à Tokyo.
L'Allemande Annika Schleu en larmes sur son cheval lors du pentathlon moderne le 6 août 2021 à Tokyo.
Raven Saunders et son geste protestataire sur le podium à Tokyo le 1er août 2021.
Le coach du Méxique lancé dans les airs par ses joueurs dans un stade à huis clos, le 6 août 2021 à Saitama.
Simone Biles avec sa médaille de bronze à la poutre le 3 août 2021 à Tokyo.
Nicolas Batum bloque le tir du Slovène Prepelic pour la victoire à Tokyo le 5 août 2021. Crédits : Charlie NEIBERGALL / AFP
Caleb Dressel roi de la natation lors de ces JO, le 1er août à Tokyo. Crédits : Odd ANDERSEN / AFP
Tom Daley en tribune avec un pull tricoté lors lors du tour préliminaire du plongeon masculin au JO de Tokyo, le 2 août. Crédits : Oli SCARFF / AFP
Karsten Warholm déchire son maillot, le 3 août 2021 à Tokyo. Crédits : Giuseppe CACACE / AFP
Kevin Mayer à Tokyo le 5 août 2021 Crédits : Andrej ISAKOVIC / AFP
Yohann Diniz lors de la finale du 50 kilomètres marche hommes à Tokyo, le 6 août 2021. Crédits : Charly TRIBALLEAU / AFP
Clarisse Agbegnenou après avoir décroché l'or en judo, le 27 juillet 2021 Crédits : Franck FIFE / AFP
Renaud Lavillenie blessé lors de ces Jeux, le 3 août 2021 à Tokyo. Crédits : Ben STANSALL / AFP
La joie d'Ait Said après son programme aux anneaux le 2 août 2021 à Tokyo. Crédits : Ben STANSALL / AFP
L'Allemande Annika Schleu en larmes sur son cheval lors du pentathlon moderne le 6 août 2021 à Tokyo. Crédits : Pedro PARDO / AFP
Raven Saunders et son geste protestataire sur le podium à Tokyo le 1er août 2021. Crédits : Ina FASSBENDER / AFP
Le coach du Méxique lancé dans les airs par ses joueurs dans un stade à huis clos, le 6 août 2021 à Saitama. Crédits : Vincenzo PINTO / AFP
Simone Biles avec sa médaille de bronze à la poutre le 3 août 2021 à Tokyo. Crédits : Lionel BONAVENTURE / AFP
1/1
Antoine Bchini

Alors que la quinzaine olympique se clôture ce dimanche 8 août 2021, certaines images ont déjà marqué l'histoire des Jeux. L'événement japonais aura été fort en émotions et rebondissements, que ce soit dans l'organisation en doute jusqu'à la dernière minute à cause de la pandémie, ou dans les différentes épreuves avec beaucoup de surprises. Le bout du tunnel après 2 ans au ralenti, rempli de doutes pour certains. Finalement à huis clos, le spectacle a quand même été assuré.

Le contre de Nicolas Batum pour envoyer les basketteurs français en finale, Kévin Mayer et Renaud Lavillenie, blessés qui sont allés au bout d'eux-mêmes, ou encore Samir Aït Saïd, porte-drapeau, qui, après deux très graves blessures lors des deux précédents Jeux, se classe 4e du concours aux anneaux. Les Français nous auront offert énormément de souvenirs au cours de la quinzaine japonaise. Si le nombre de médailles n'a pas répondu aux attentes, les frissons étaient bien présents.
Des symboles forts comme l'athlète américaine Raven Saunders, qui sur le podium a croisé les bras en X en soutien aux victimes d'oppression, ou encore la super-star de la gymnastique Simone Biles qui a déclaré forfait lors de l'épreuve par équipes, et n'a pris par qu'à une seule des 4 finales dans lesquelles elle était engagée au début, pour des raisons de santé mentale. Tom Daley, champion olympique de plongeon, qui a été vu en train de tricoter un pull en laine aux couleurs de l'équipe britannique dans les tribunes...

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/