1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Coupe d'Europe de rugby : pour Novès, "c'est du 50-50" entre La Rochelle et Toulouse
1 min de lecture

Coupe d'Europe de rugby : pour Novès, "c'est du 50-50" entre La Rochelle et Toulouse

INVITÉ RTL - Si le Stade Toulousain a plus d'expérience, La Rochelle devrait jouer sans complexe pour sa première finale européenne, estime l'ex-coach de Toulouse Guy Novès.

Guy Novès, en février 2019
Guy Novès, en février 2019
Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Coupe d'Europe de rugby : pour Novès, "c'est du 50-50" entre La Rochelle et Toulouse
07:10
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Gaétan Trillat

La sixième finale de Coupe d'Europe franco-française mettra aux prises ce samedi 22 mai (17h45) les deux meilleures équipes de la saison en top 14, le Stade Toulousain et le Stade Rochelais.

Il serait tentant de donner un léger avantage à Toulouse, plus expérimenté en Europe, mais ce n'est pas l'avis de Guy Novès, qui a remporté les quatre titres européens (1996, 2003, 2005, 2010) des Rouge et Noir en tant qu'entraîneur. "C'est du 50-50. L’évolution de La Rochelle démontre que c’est une équipe qui peut renverser toutes les tendances. Le parcours de cette équipe tout au long de l’année démontre leurs qualités, leurs progrès", a-t-il analysé pour RTL. "On parle beaucoup de l'expérience du Stade Toulousain mais elle est un peu loin. On a une nouvelle génération, il y a très peu de joueurs qui ont ce genre d’expérience", rappelle l'ancien sélectionneur du XV de France.

Guy Novès ne croit pas que la pression de la première fois puisse tétaniser les Maritimes. "En 1996 (pour la première finale toulousaine, NDLR), est-ce qu’on avait la pression ? Honnêtement, je ne m’en souviens pas. Pour le Stade Toulousain, l’objectif sera de représenter le passé glorieux des anciens, en essayant d'accrocher une cinquième étoile. Donc la pression sera des deux côtés, soit celle d'atteindre des objectifs fixés" soit pour La Rochelle celle de jouer une première finale.

L'homme au cœur toulousain n'a dit que du bien du club rochelais : "ça fait plusieurs années que je vois ce club évoluer, à l’époque déjà c’était un endroit où on avait du mal à réaliser des grandes performances. C'est une équipe qui a toujours travaillé dans l’humilité, dans l’ombre", a-t-il salué.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/