1 min de lecture Sports mécaniques

Coronavirus : les 500 miles d’Indianapolis reportées au 23 août

La 104e édition des 500 miles, initialement prévue le 24 mai, est reportée au 23 août en raison de la pandémie de coronavirus.

Sur le circuit des 500 miles d'Indianapolis le 26 mai 2019
Sur le circuit des 500 miles d'Indianapolis le 26 mai 2019 Crédit : Kerem Yucel / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Après le report des six premiers Grands Prix de Formule 1 de la saison 2020 et des 24 Heures du Mans, c’est au tour des 500 Miles d’Indianapolis d’être repoussées, ont annoncé jeudi 26 mars l'IndyCar et l'Indianapolis Motor Speedway, promoteur de la course. 

C'est la première fois que la mythique course automobile américaine, qui accueille chaque année plus de 400.000 spectateurs, se disputera à un autre mois que celui de mai puisque les organisateurs l’ont repoussé de trois mois en raison des risques liés au Covid-19.

"Le mois de mai à Indianapolis est mon moment favori de l’année, et je suis déçu comme nos fans de devoir reporter l’Indy 500", a déclaré Roger Penske, propriétaire de l’IndyCar. "Cependant, la santé et la sécurité de nos participants et spectateurs est la priorité, et reporter la course est une décision responsable face aux conditions".

Les 500 miles d’Indianapolis, considérées comme l’une des plus grandes courses du monde, n’ont, en 103 éditions, jamais été annulées, sauf lors des deux conflits mondiaux. Depuis 1947 toutes les éditions s’étaient jusque là disputées fin mai. C’est le Français Simon Pagenaud du Team Penske qui a remporté la 103e édition l’an passé, devenant ainsi le premier Français depuis 1920 à remporter l’épreuve.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants