2 min de lecture Sports mécaniques

24 Heures du Mans 2020 : une 88e édition totalement inédite

REPORTAGE - Crise sanitaire oblige, la plus célèbre course automobile du monde va se disputer à huis clos les samedi 19 et dimanche 20 septembre.

Le circuit des 24 heures du Mans avec des tribunes vides
Le circuit des 24 heures du Mans avec des tribunes vides Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

D’ordinaire, ce sont plus de 250.000 spectateurs qui s’installent autour du circuit de la Sarthe pour assister à la plus célèbre course automobile du monde. Mais le week-end prochain, les tribunes, le village des 24 Heures, les campings alentours et toute la ville du Mans seront désespérément déserts au moment où s’élanceront les 59 voitures engagées dans cette si particulière 88e édition.

Initialement prévues les samedi 13 et dimanche 14 juin dernier mais reportéesen raison de la crise sanitaire internationale, les 24 Heures du Mans 2020 vont se dérouler samedi 19 et dimanche 20 septembre, à huis clos, une grande première dans l’histoire de la course.

"C’est inédit parce qu’on a connu des éditions annulées, en 1936, ensuite lors de la seconde guerre mondiale, lance Fabrice Bourrigaud, le directeur du musée des 24 Heures. Il y a aussi eu une édition reportée en 1968 ; elle s’était déroulée en septembre. Mais sans public, c’est une grande première".

Tout de même 8.500 personnes

Avec les équipes, les officiels, les commissaires de piste, les pilotes, les mécaniciens, il y aura tout de même 8.500 personnes sur le site lors de cette semaine des 24 Heures Mans qui débute mercredi 16 septembre par les vérifications techniques.

À lire aussi
Le circuit de Formule 1 de Sotchi en octobre 2015 sports mécaniques
F1 : retour du public en masse pour le Grand Prix de Russie

"Un important protocole Covid-19 a été établi pour assurer la sécurité des acteurs, explique Pierre Fillon, président du l’Automobile Club de l’Ouest, avec un respect crucial des gestes barrières, un test PCR négatif avant de pouvoir rentrer dans l’enceinte le circuit, une prise de température à l'entrée, le port du masque obligatoire, en intérieur comme en extérieur, mais également des notions de zones et de bulles".

Départ avancé à 14h30

Les essais libres et qualificatifs se dérouleront jeudi 17 et vendredi 18 septembre. Quant au départ, il sera avancé d’une demi heure et sera donné samedi 19 septembre à 14h30, pour ne pas entrer en concurrence le dimanche avec l’arrivée du Tour de France.

"Courir sans public, il va y avoir un gros manque", regrette Pierre Ragues, pilote Alpine. "Nous sommes habitués à ce qu’il y ait du monde partout, dans les tribunes, dans les virages les plus reculés du circuit. Mais bon, comme tous les autres pilotes, on préfère avoir une édition à huis clos que rien du tout".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Coronavirus Coronavirus France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants