2 min de lecture Intimité

Règles : pourquoi ne pas en parler est dangereux ?

ÉCLAIRAGE - Des scientifiques expliquent en quoi la "culture du silence" autour des règles peut mettre la vie en danger de filles à travers le monde.

La coupe menstruelle est utilisée pour contenir le sang à l'intérieur du vagin
La coupe menstruelle est utilisée pour contenir le sang à l'intérieur du vagin Crédit : iStock / Getty Images Plus
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Même en 2017, les règles restent un grand tabou à travers le monde. Un tabou qui peut, en l’occurrence, entraîner de graves conséquences sur la santé des jeunes filles et femmes dans certains pays, notamment les moins développés.

Un rapport publié fin juillet dernier dans BMJ Global Health, tire la sonnette d'alarme et révèle à quel point la "culture du silence" autour des menstruations et des saignements vaginaux met en danger la vie des femmes dans ces pays pauvres. L'accès aux soins ou à des toilettes propres par exemple est plus compliqué que dans les pays développés et l'on peut avoir trop "honte" de demander des informations sur les règles ou de l'aide en cas de saignements anormaux, explique le rapport.

Marni Sommer enseigne les sciences médico-sociales à l'Université de Colombia, aux États-Unis. Dans un entretien accordé à Broadly, la professeure explique que dans certaines sociétés et cultures "le saignements des filles et des femmes sont vus comme une force ou (...) comme quelque chose de sale, honteux et dont on ne parle pas".

À lire aussi
Pratiquer le sexe oral ne protège pas des IST Sexo
Sexe oral : comment bien se protéger lors d'une fellation ou d'un cunnilingus ?

Si les hommes avaient eu leurs règles...

Si les règles ne tuent pas, d'autres saignements (comme ceux liés à une endométriose, une fausse-couche ou une maladie sexuellement transmissible) peuvent s'avérer beaucoup plus dangereux pour les femmes, notamment si elles ne repèrent pas leurs causes à temps. 

Cela fait 12 ans que Marni Sommer s'intéresse aux menstruations et, alors que les langues se délient de plus en plus dans les médias occidentaux et que plusieurs ouvrages ont été publiés sur le sujet - notamment en France avec Ceci est mon sang d'Élise Thiébaut et Le Grand mystère des règles de Jack Parker - la professeure s'est également rendue compte d'un vide scientifique autour des menstruations et autres problèmes de santé concernant exclusivement les femmes, ou les personnes disposant d'un utérus et d'un vagin.

"Je pense que comme Gloria Steinem l'a dit, si les hommes avaient eu leurs règles, les choses auraient été différentes en terme d'accès à l'information, d'investissement, d'installations etc." Briser le silence autour des règles, le début de l'égalité entre les femmes et les hommes ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intimité Règles Études
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789577143
Règles : pourquoi ne pas en parler est dangereux ?
Règles : pourquoi ne pas en parler est dangereux ?
ÉCLAIRAGE - Des scientifiques expliquent en quoi la "culture du silence" autour des règles peut mettre la vie en danger de filles à travers le monde.
https://www.rtl.fr/girls/intime/regles-pourquoi-ne-pas-en-parler-est-dangereux-7789577143
2017-08-02 13:13:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zc1XCSIx8Q9hv4mida_Cew/330v220-2/online/image/2017/0802/7789579409_la-coupe-menstruelle-est-utilisee-pour-contenir-le-sang-a-l-interieur-du-vagin.jpg