6 min de lecture Intimité

Jack Parker : "Les règles ne sont pas exclusivement un sujet féminin"

INTERVIEW - Après avoir lancé son blog "Passion Menstrues", Jack Parker publie ce mercredi 17 mai un livre (éditions Flammarion), dédié au fascinant sujet des règles.

Jack Parker est l'auteure du blog "Passion Menstrues" et d'un livre sur "Le grand mystère des règles"
Jack Parker est l'auteure du blog "Passion Menstrues" et d'un livre sur "Le grand mystère des règles" Crédit : Astrid di Crollalanza © Flammarion
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

"Un livre sur les règles ? Mais pourquoi ?" La question qui introduit la quatrième de couverture de cet ouvrage peut vous sembler légitime. Et pourtant, les préjugés, méconnaissances, approximations sur le sujet des menstruations sont légions sur Internet comme dans les conversations entre copines et entre copains... quand il n'est tout simplement pas synonyme de tabou. 

Il n'y a cependant rien de plus naturel que les règles, un phénomène physique qui, même en 2017, garde parfois toute sa part de mystère(s). Jack Parker, journaliste indépendante, a décidé de s'intéresser de plus près au sujet en lançant en juin 2015 un blog intitulé Passion Menstrues.

Au programme : des témoignages, des infos utiles sur les protections hygiéniques, des revues de presse de l'actualité des règles (car oui, actu il y a dans ce domaine), et une tonalité humoristique générale qui dédramatise le sujet. 

À lire aussi
Imany lors de la marche mondiale de l'endométriose le 25 mars 2017 à Paris santé
Imany : "Soigner l'endométriose, c'est soigner une société malade"

Une recette que l'on retrouve dans Le grand mystère des règles, publié chez Flammarion ce mercredi 17 mai. L'occasion de rendre accessible à toutes et à tous ce phénomène qui n'a rien d'un "sujet de bonnes femmes". Jack Parker, qui signe ici son premier livre (et que l'on vous encourage à glisser entre toutes les mains), est revenue avec nous sur cette première expérience avec une (grande) maison d'éditions.

Girls : Tu as commencé à bloguer sur le sujet des règles avec Passion Menstrues, pourquoi avoir décidé de “déplacer” ton propos dans un nouveau format, un livre ?Jack Parker : Parce que c'était mon but, à l'origine. Avant de créer le blog, je voulais déjà écrire un livre mais je me suis dit que ce n'était pas encore le moment et qu'il valait mieux tester l'idée avec un concept plus vivant, ouvert au dialogue et aux échanges. Un an après sa création, mon éditeur m'a contactée après avoir découvert mon blog pour me proposer d'écrire un livre sur le sujet, me permettant de faire les deux ! Un blog qui s'intitule Passion Menstrues, c'est fun, et j'en suis super fière, mais c'est moins accessible et ça peut refroidir pas mal de monde. En écrivant le livre, j'ai tout fait pour qu'il soit accessible à un maximum de monde et qu'il permette de se faire un bon aperçu global de toutes les ramifications liées aux règles.

Dans ton livre, tu écris que tu n’as pas voulu écrire un ouvrage “de femmes pour les femmes”, peux-tu préciser ta pensée ?Pour moi les règles ne sont pas un sujet exclusivement féminin, d'abord parce qu'il n'y a pas que les femmes qui ont leurs règles (ça concerne aussi les hommes trans et les personnes non-binaires), mais aussi parce que toutes les femmes n'ont pas leurs règles (les femmes trans et celles qui ont des problèmes de santé, subi une hystérectomie, etc...). C'est hyper réducteur d'en faire "une affaire de femmes", notamment parce que ça concerne aussi les hommes, qui vont potentiellement élever des enfants qui auront leurs règles ou qui seront tentés de faire les mêmes blagues foireuses sur le sujet. Je ne compte pas le nombre d'anecdotes de filles qui ont eu leurs premières règles en présence de leur père qui s'est retrouvé complètement démuni, allant jusqu'à les mettre dans les pattes de la première femme venue pour qu'elle prenne le relais tellement ils étaient largués. Quand on a un enfant, on s'en occupe du début à la fin, dans toutes les circonstances, on ne peut pas choisir de ne garder que le "bon", et ce qui nous met à l'aise, c'est la responsabilité de tous les parents.

 
Tu as fait de nombreuses recherches historiques ou biologiques et sur des forums pour trouver des témoignages de jeunes filles… Quelle a été ta plus grande révélation ou surprise au cours de tes lectures ?
Je suis vraiment tombée de l'armoire quand j'ai commencé à écumer les forums en quête de témoignages sur les jeunes ados et leurs premières règles. On a tendance à penser naïvement que notre génération est plus éclairée, mais c'est totalement faux. Entre le tabou, la honte, le secret, l'idée qu'on "devient une femme" dès ses premières règles, les conseils foireux pour gérer les règles au quotidien... On ne nous apprend rien, on ne nous dit rien, on ne nous apprend pas à être à l'aise, et du coup on continue à répéter les mêmes conneries que les générations précédentes. Il y a encore beaucoup de jeunes qui cachent leurs premières règles à leur mère pendant des mois, même quand elles savent qu'il n'y a pas de tabou dans la famille, tellement ça les fait flipper. Sans compter celles qui ne savent pas que leurs règles sont arrivées parce qu'elles s'attendent à voir une cascade de sang écarlate et que les premières pertes de sang marron leur évoque tout sauf ce qu'elles attendent des règles...

Il n'y a rien de plus normal au monde que d'avoir ses règles.

Jack Parker, auteure du "Grand mystère des règles"
Partager la citation

Quel est selon toi le premier pas à faire pour faire tomber le tabou des règles, notamment en France ?
Le dialogue et la médiatisation font des miracles. C'est ce que j'ai pu observer depuis que je me suis lancée dans cette sanglante aventure : une fois qu'on ouvre le dialogue, les barrières tombent plus rapidement qu'on ne pourrait le croire - dans certains milieux, en tout cas. Les gens ont énormément de choses à dire et de questions à poser, il suffit de les pousser un peu pour que ça sorte. Plus on le fera, plus ça deviendra banal, et bientôt on se demandera pourquoi on en a fait tout un foin au point d'écrire des livres sur le sujet.

Quel conseil donnerais-tu à une jeune personne qui a honte d’avoir ses règles ?
De ne surtout pas écouter tout ce qui est à l'origine de cette honte. C'est une construction sociale toute pourrie, archaïque, qui n'a plus lieu d'être depuis longtemps (si tant est qu'elle ait déjà eu lieu d'être, hein...) et il n'y a rien de plus normal au monde que d'avoir ses règles. Ce n'est pas toujours une promenade de santé, mais quand tout se passe normalement, c'est un signe que tout va bien, que le corps fonctionne, et c'est l'occasion d'expérimenter pour trouver ce qui nous met le plus à l'aise et ce qui rend cette période moins pénible (côté protections, alimentation, activités, etc.). C'est l'occasion de prendre soin de soi, aussi, et d'écouter ce que son corps a à raconter - et il en a, des choses à dire.

La dédramatisation passe souvent par l'humour

Jack Parker, auteure du "Grand mystère des règles"
Partager la citation

Les règles peuvent-elles être un sujet d’humour ?
Mais grave ! J'aimerais juste que ce ne soit pas uniquement basé sur le dégoût (de la même manière que je ne supporte plus les blagues racistes qui utilisent les mêmes phrases que les vrais racistes, mais "pour rigoler"). Il y a des milliards de blagues à faire sur le sujet sans pour autant ramener les règles à leur statut de fonction dégueulasse du corps (j'ai essayé d'en faire quelques unes dans mon bouquin, j'espère que ça va vous faire rire, sinon je vous rembourse) (non c'est faux, ACHETÉ C'EST ACHETÉ, TANT PIS). La dédramatisation passe souvent par l'humour, c'est un super moyen de banaliser un sujet et d'exorciser tout ce qu'on a pu intégrer mentalement au fil des années, donc lâchez-vous, faites des vannes, innovez, inventez, créez, il a franchement de quoi faire.
 
Les illustrations dans le livre sont superbes, as-tu donné des indications à Madel Floyd, l’illustratrice, ou a-t-elle eu carte blanche ?
Je lui ai donné quelques indications concernant des illustrations que je voulais absolument, mais pour la grande majorité, c'est elle qui a fait selon ses envies. C'est une très bonne amie à moi, mon éditeur m'avait demandée de choisir quelqu'un avec qui je m'entends bien et avec qui je prendrai plaisir à travailler donc ça a été un vrai bonheur pour moi de faire ça avec elle. J'ai toujours adoré son style et je trouve qu'elle a fait un superbe travail, c'est pile poil ce que j'avais imaginé ! Mon préféré reste le portrait de Méduse, la gorgone, je pourrais le regarder pendant des heures sans m'en lasser.

Nous aussi ! 

Le Grand Mystère des Règles, Jack Parker, éditions Flammarion, sorti le 17 mai 2017, 19,90 euros

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intimité Règles Livres
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788579333
Jack Parker : "Les règles ne sont pas exclusivement un sujet féminin"
Jack Parker : "Les règles ne sont pas exclusivement un sujet féminin"
INTERVIEW - Après avoir lancé son blog "Passion Menstrues", Jack Parker publie ce mercredi 17 mai un livre (éditions Flammarion), dédié au fascinant sujet des règles.
https://www.rtl.fr/girls/intime/jack-parker-grand-mystere-des-regles-7788579333
2017-05-17 14:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e54JU6GJ-2tHuLesGhX4Wg/330v220-2/online/image/2017/0517/7788580224_jack-parker-est-l-auteure-du-blog-passion-menstrues-et-d-un-livre-sur-le-grand-mystere-des-regles.jpg