1 min de lecture Égalité hommes-femmes

Écriture inclusive : Marc Levy a son mot à dire

L'auteur français a répondu à Bernard Pivot sur Twitter, remettant en question la règle de grammaire du "masculin l'emporte sur le féminin".

Marc Levy répond à Bernard Pivot sur l'écriture inclusive
Marc Levy répond à Bernard Pivot sur l'écriture inclusive Crédit : Joël SAGET / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Que pensent les écrivains et écrivaines de l'écriture inclusive ? Marc Levy a choisi de donner son avis sur ce sujet polémique sur Twitter, le 10 octobre dernier. L'auteur français a répondu à un tweet du journaliste Bernard Pivot dans lequel ce dernier s'interroge sur la meilleure des formulations pour qualifier Colette, célèbre romancière française. 

"Colette est l'une de nos grandes écrivaines. Colette est l'un de nos grands écrivains. La seconde formulation est plus flatteuse, non?"

Liké par près de 6.000 internautes, ce message a également reçu plus de 1.000 commentaires. Parmi les "totalement d'accord" ou critiques allant à l'encontre de cette affirmation du journaliste, Marc Levy a ajouté son grain de sel au débat sur l'écriture inclusive

"Non, au contraire. Et je ne vois pas pourquoi elle le serait", a-t-il répondu à Bernard Pivot avant d'ajouter : "pourquoi le masculin représente t’il toujours l’union des deux sexes... imaginons un instant que l’on dise de Camus qu’il était une immense écrivaine ... cela semblerait bien étrange".

À lire aussi
Égalité homme-femme (illustration) économie
Salaires, parentalité, retraites : quels pays sont les bons élèves de l'égalité femmes-hommes ?

Cette remise en question de la règle de grammaire du "masculin l'emporte sur le féminin" n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Société Marc Levy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants