1 min de lecture Politique

États-Unis : les premiers jours de Joe Biden à la Maison-Blanche

Les premiers jours à la Maison-Blanche de Joe Biden sont scrutés par des électeurs qui attendent désormais des changements rapides et efficaces.

Stephane Carpentier RTL Evenement Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
États-Unis : les premiers jours de Joe Biden à la Maison-Blanche Crédit Image : Jim WATSON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Venantia Petillault

Alors que Joe Biden vient de prendre ses quartiers à la Maison-Blanche dans un contexte sanitaire complexe, comment sont perçus ses premiers jours à la Maison-Blanche ?

Dans le train Washington-New York, Brent et Craig sont sur le chemin du retour, destination le New Jersey. Brent exprime un sentiment récurrent chez ceux qui ne cautionnaient pas la politique de Donald Trump, le soulagement : "Il y avait dans l'air un sentiment de joie et de soulagement."

Pour beaucoup c'est la fin de plusieurs tensions. La contestation des résultats et l'attaque du Capitole ont créé du stress dans le pays : "Après quatre ans de traumatisme on se sent comme si on était en convalescence. Je pense qu'on est sur la voie de la guérison".

Les électeurs de Joe Biden attendent du changement, c'est pour ça qu'il multiplie les "executive orders" : trente en trois jours sur l'épidémie, la vaccination ou encore les aides aux plus démunis ou la politique internationale. Michèle, une New-yorkaise a aussi sa liste de priorités : "J'ai apprécié qu'il rejoigne les Accords de Paris sur le climat. La grosse priorité c'est le coronavirus et la deuxième c'est tout ce qui concerne les tensions raciales".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Élections américaines Joe Biden
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants