1 min de lecture Edouard Baer

Edouard Baer : "Je suis un solitaire de groupe !"

Edouard Baer était l'invité du Journal Inattendu de Vincent Parizot ce samedi 11 janvier 2020.

Ophelie Meunier Le Journal Inattendu Ophélie Meunier iTunes RSS
>
Edouard Baer : "Je suis un solitaire de groupe !" Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot Journaliste RTL

Edouard Baer était samedi 11 janvier l'invité du "Journal inattendu" au moment où il reprend la scène au théâtre Antoine à Paris. "Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce" racontent l'histoire d'un acteur qui déserte son spectacle et trouve refuge dans le théâtre voisin.Mais Edouard Baer n'a pas déserté le studio, au contraire.

On retiendra une météo de 13h qui restera dans les annales de l'émission, un reportage inattendu chez les zadistes de Notre Dame des Landes, deux ans après l'abandon du projet d'aéroport, et la venue d'une personnalité truculente et respectée de l'art contemporain, le peintre et décorateur Jean-Paul Chambas. L'occasion pour cet artiste de raconter une nuit d'ivresse avec Jim Morrison, peu de temps avant la disparition du chanteur des Doors.

Une émission poétique et drôle à l'image d'Edouard Baer qui a répondu à une question de l'invité de la semaine précédente, Isabelle Mergault. Interrogé sur son image de solitaire mondain, il a rétorqué : "Non, pas mondain... Je suis un solitaire de groupe ! ". Et l'émission s'est achevé avec une surprise de taille : Jean-Loup Dabadie. L'auteur de centaines de chansons immortelles comme "Femmes je vous aime" ou "On ira tous au Paradis" est intervenu au téléphone pour évoquer son amitié avec Edouard Baer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Edouard Baer Théâtre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants