1 min de lecture Cinéma

Juliette Binoche à propos de Miss France 2020 : "C’est chosifier la femme"

INVITÉE - Rédactrice en chef du "Journal Inattendu" de Vincent Parizot, samedi 14 décembre 2019, l'actrice de 55 ans s'est confiée sur de nombreux sujets, notamment sur le féminisme : "Je crois qu'on devrait tous l'être".

Ophelie Meunier Le Journal Inattendu Ophélie Meunier iTunes RSS
>
Le Journal Inattendu du 14 décembre 2019 Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Gregory Fortune

Onze jours avant la sortie en salle, le mercredi 25 décembre, du film La Vérité, Juliette Binoche était l'invitée exceptionnelle du Journal Inattendu, samedi 14 décembre. Cinéma, théâtre, danse et même chant, l'icône du cinéma français, est aussi une femme passionnée et engagée. 

Pour parler d'écologie, elle a invité le créateur du "Groupe national de surveillance des arbres, Thomas Brail. Après la démission de Nicolas Hulot, ce militant avait passé 28 jours dans un arbre devant le ministère de l’Écologie. Juliette Binoche lui avait d’ailleurs fait une petite visite haut-perchée.


Cet engagement vert s’était aussi traduit par un appel lancé dans le journal Le Monde et signé par 200 personnalités pour une action "ferme et immédiate" face au "plus grand défi de l’histoire de l’humanité". Appel lancé avec l’astrophysicien Aurélien Barrau qui est intervenu en fin d’émission.

Féministe, ce n'est pas contre les hommes

Juliette Binoche
Partager la citation

Juliette Binoche a également pu rappeler son engagement féministe. "Je crois qu'on devrait tous l'être. Féministe, ce n'est pas contre les hommes, explique-t-elle. Il faut clarifier, c'est juste remettre à plat des droits qui ont été mis de côté depuis quelques siècles. Les hommes doivent donner de la place aux femmes".

À lire aussi
L'acteur Hugh Keays-Byrne lors de l'avant-première de "Mad Max : Fury Road" en 2015 people
L'acteur Hugh Keays-Byrne ("Mad Max") est décédé à 73 ans

Quant au concours Miss France qui a lieu en soirée, elle "comprend qu'une belle femme c'est toujours merveilleux à regarder. Mais je trouve que c’est chosifier la femme, c'est chosifier le corps. On n'est pas qu'un corps, il y a quelque chose dedans. On met une importance... On a tous envie d'être beau évidemment, mais je pense qu'il y a d'autres urgences".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants