2 min de lecture Paris

Arnaud Beltrame : la mairie de Paris a-t-elle fait une erreur sur une plaque commémorative ?

FACT CHEKING - La mairie de Paris a-t-elle fait une erreur en écrivant sur une plaque commémorative qu’Arnaud Beltrame, tué lors de l'attaque terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes, était mort "à cause de son héroïsme" ?

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Arnaud Beltrame : la mairie de Paris a-t-elle fait une erreur sur une plaque commémorative ? Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par William Vuillez

C’est une polémique qui a vite enflammé les réseaux sociaux. Ce week-end sur Twitter, des internautes choqués ont commenté la photo d’une plaque commémorative portant le nom d’Arnaud Beltrame, gendarme décédé après s'être substitué aux otages lors de l'attaque terroriste dans un supermarché de Trèbes dans l’Aude le 23 mars 2018. À Paris, cette plaque est située dans le IIIe arrondissement, devant l'ancienne caserne des Minimes, à quelques mètres de la place des Vosges.

Inaugurée en février dernier par Anne Hidalgo, c’est seulement ce mardi que le texte de cette plaque a fait réagir puisque elle se termine par "Victime de son héroïsme". Une formulation étrange qui induirait que le gendarme est mort par sa propre faute, en voulant sauver une otage, et non à cause du terrorisme. Sur Twitter, les politiques ont réagi de Marine Le Pen à Aurore Berger, députée LaREM. Elles se sont indignées de cette formulation et que le terme terrorisme islamiste n’y figure pas. "Victime de son héroïsme, alors combattons l’héroïsme", a écrit le journaliste franco-algérien Mohamed Sifaouï. 

Embarras à la mairie de Paris, tout le monde se rejette l’erreur et nous sommes là dans un angle sombre de l’administration française. Les plaques et les noms de rues sont la responsabilité des municipalités. Leur mise en place est votée par le conseil municipal. Ainsi en mai 2018, un vœu est voté au conseil de Paris pour nommer un emplacement à différentes personnalités telles que Jacques Higelin, Jim Morrisson mais également Mireille Knoll et Arnaud Beltrame.

Un texte modifié pour respecter les volontés des proches ?

L’apposition de plaques commémoratives par la Ville de Paris est réglementée par application de la délibération D-168 du 5 mars 1979. Cette délibération prévoit que tout hommage de la ville fasse l’objet d’une délibération en conseil, un délai de 10 ans doit être respecté sauf exception et les moyens de financement doivent être prévus. Le texte a donc été en premier lieu rédigé par la direction des affaires culturelles, mais aurait ensuite fait l'objet de modifications pour respecter les volontés des proches du gendarme.

À lire aussi
Une poutre de 400 tonnes est tombée sur les rails du RER C ce lundi transports
Paris : ce que l'on sait de la poutre de 400 tonnes tombée sur les rails du RER C

Joint par Le Figaro, Cédric Beltrame, frère d'Arnaud, "ne se souvient pas", en tout cas, avoir été sollicité et pense que sa mère "a découvert le libellé sur place". Il aimerait pour sa part nommer les choses clairement : "Ce serait mieux d'avoir 'Mort en combattant le terrorisme islamique' ou 'Victime du terrorisme islamique'". 

La Mairie de Paris prête à modifier la plaque

Il y aurait à peu près 200 rues en France portant le nom d’Arnaud Beltrame. La plupart se termine par "Victime du terrorisme" ou "Mort en héros", "Mort pour le service de la nation". Mais en 2018 à Montfermeil en Seine-Saint-Denis, l’inauguration d’une plaque à la mémoire du colonel précise : "Mort en héros victime du terrorisme islamiste"

On retrouve la même plaque à Béziers. Par excès de prudence, un fonctionnaire parisien a-t-il tenter une formule malheureuse et ambiguë afin d’éviter une polémique qui est tout de même arrivée ? La Mairie de Paris se dit prête à modifier la plaque...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Commémoration Attentat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants