2 min de lecture Justice

Arnaud Beltrame : le délai d'intervention du GIGN était "trop long", dit sa mère sur RTL

INVITÉE RTL - Nicolle Beltrame publie "C'était mon fils", un hommage à son fils Arnaud Beltrame, le colonel décédé le 23 mars 2018 dans une attaque terroriste dans l'Aude.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Attaque de Trèbes : le temps d'intervention du GIGN était "trop long", dit la mère d'Arnaud Beltrame Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux Journaliste RTL

Il y a un an, le 23 mars 2018, le colonel Arnaud Beltrame décédait dans une attaque terroriste survenue dans un supermarché de Trèbes (Aude). Le gendarme avait pris la place d'une otage.

Dans son livre "C'était mon fils", publié aux éditions Albin Michel, Nicolle Beltrame, la mère du héros, raconte la longue attente de l'assaut pendant l'attaque. "Je sais qu'Arnaud était très persuasif. Je pense qu'il a tout essayé parce qu'il avait une façon de persuader dans tout (...) Au bout de 2 heures, quand le négociateur lui téléphone, Arnaud lui dit calmement 'ça va bien'". 

Après près de 3 heures de face-à-face avec le terroriste, tout bascule. Arnaud Beltrame lance un appel à l'assaut... qui ne vient pas. Ce n'est que lorsqu'il se fait tirer dessus et poignarder par le terroriste que le GIGN intervient. Un laps de temps que Nicolle Beltrame trouve "trop long", dit-elle dans son livre.

À lire aussi
Comment ne pas s'appesantir sur ses échecs ? justice
Corse : un professeur d'échecs condamné à 19 ans de prison pour viols de mineurs

La mère en deuil dit s'être rendue compte de cette longue attente lors de l'hommage rendu à la dépouille de son fils. "Quand je passe la minute de silence, que je suis à Carcassonne, sous un hangar glacé, là je mesure ce que c'est long, une minute. Et quand je pense aux 11 minutes pendant lesquelles Arnaud dit 'Attaque ! Assaut ! Assaut !", je me dis que ça doit être très très dur".

Quand je pense aux 11 minutes, je me dis que ça doit être très dur

Nicolle Beltrame, la mère du colonel Arnaud Beltrame
Partager la citation

"Il ne faut pas oublier qu'Arnaud avait fait une simulation dans un Super U un mois avant. Il avait tout mis en place. J'ai l'impression qu'il refaisait le film. Il s'est dit 'Je vais faire comme dans la simulation, je vais réussir'. En plus, il avait prévu au mois d'avril de faire une autre intervention. Peut-être a-t-il pensé qu'ils n'étaient pas au top ? Je ne sais pas, je n'étais pas là, je pense en tant que mère", explique-t-elle.

Ce qui ne l'empêche pas de faire passer un message aux Français : "Soyez heureux, continuez de vivre, ne vous laissez pas faire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Trèbes Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797193516
Arnaud Beltrame : le délai d'intervention du GIGN était "trop long", dit sa mère sur RTL
Arnaud Beltrame : le délai d'intervention du GIGN était "trop long", dit sa mère sur RTL
INVITÉE RTL - Nicolle Beltrame publie "C'était mon fils", un hommage à son fils Arnaud Beltrame, le colonel décédé le 23 mars 2018 dans une attaque terroriste dans l'Aude.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/arnaud-beltrame-le-delai-d-intervention-du-gign-etait-trop-long-dit-sa-mere-sur-rtl-7797193516
2019-03-13 09:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NAzvLflJ2cNmKgEZq3SV8Q/330v220-2/online/image/2019/0313/7797193832-l-invitee-de-rtl.jpg