2 min de lecture Musique

Mort de DJ Arafat : qui était cette star de la musique africaine ?

PORTRAIT - La star du coupé-décalé a été victime d'un grave accident de moto dans la nuit de dimanche à lundi. Le chanteur s'était fait connaître dans les années 2000 avec son titre "Hommage à Jonathan", qu'il avait dédié à un artiste ivoirien décédé.

>
Dj Arafat - Hômmage A Jonathan Crédit Image : ISSOUF SANOGO / AFP | Date :
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

C'était l'un des chanteurs les plus populaires en Côte d'Ivoire. DJ Arafat, star du coupé-décalé, est mort ce lundi 12 août, à 33 ans, des suites d'un accident de la circulation survenu dans la nuit à Abidjan, a annoncé la Radio-Télévision publique ivoirienne (RTI). Selon des messages et des photos qui circulent sur les réseaux sociaux, il pilotait une moto lorsqu'il a percuté une voiture dans la nuit.

Né en 1986 dans le quartier de Yopougon, à Abidjan, DJ Arafat, de son vrai nom Houon Ange Didier, était l'une des stars les plus appréciées au pays. Il est le fils de l’artiste ivoirienne Tina Glamour, une chanteuse controversée, et s'est fait connaître dans les années 2000 avec son titre Hommage à Jonathan, qu'il avait dédié à un artiste ivoirien décédé.

En 2015, l'Ivoirien remportait le titre d'artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et TRACE Africa et avait été désigné "meilleur artiste de l'année" aux  Awards du coupé-décalé en 2016 et 2017, genre musical très populaire en Côte d'Ivoire dont il était le pionnier.

Clash sur les réseaux sociaux et violences conjugales

L'interprète des titres Kpangor, Enfant béni ou encore Moto Moto, son dernier morceau en date, était aussi connu pour ses frasques. En 2011, une vidéo le montre en état d'ivresse en train de violenter sa compagne de l'époque Alexa Vody. Sur la vidéo, le chanteur l'accuse de l'avoir trompé et casse une assiette sur sa tête.

À lire aussi
Clara Luciani dans "Le Grand Studio RTL" Musique
Clara Luciani en concert dans "Le Grand Studio RTL"

En 2014, il affirmait, sur une radio africaine à Paris que "le métro, c'est pour les pauvres", créant ainsi une vive polémique sur les réseaux sociaux. Il était aussi connu pour ses rivalités avec le milieu artistique ivoirien.

Avec plus d'une dizaine d'albums à son actif, DJ Arafat s'est imposé comme une figure emblématique de la musique en Côte d'Ivoire. Réputé sulfureux, il était souvent comparé à Booba par les médias locaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Côte d'Ivoire Chanteur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants