2 min de lecture Russie

VIDÉO - Russie : l'opposante Lioubov Sobol filme son interpellation musclée

Cernée par la police, une opposante au gouvernement russe, en grève de la faim depuis le 13 juillet, a publié samedi 10 août sur les réseaux sociaux la vidéo de son interpellation.

Manifestation à Moscou, le 10 août 2019
Manifestation à Moscou, le 10 août 2019 Crédit : Yuri KADOBNOV / AFP
Noé Blouin et AFP

Considérée comme la dernière figure du mouvement de contestation contre l’exclusion des candidats indépendants aux élections locales russes encore en liberté, l'avocate Lioubov Sobol a été arrêtée par la police. C'est la cinquième fois en un mois qu'elle est placée en garde à vue.

Certaine de ne pas pouvoir échapper aux autorités, la jeune trentenaire a diffusé son arrestation en direct sur Périscope. Pendant que les forces de l'ordre tentaient d'ouvrir sa porte, elle s'est fendue d'un message d'encouragement pour les manifestants qui devaient se rendre dans Moscou pour protester contre les arrestations des candidats indépendants par le pouvoir. 

"Les autorités de Moscou ont tout fait pour que cette manifestation soit interdite. Elles ont tout fait pour que les musiciens ne jouent pas. Mais je suis sûre que ceux qui y sont allés vont s’exprimer, pour me défendre et défendre ceux qui sont derrière les barreaux au nom d’accusations illégales, qui ont été emprisonnés après des perquisitions administratives illégales", déclare-t-elle dans l’enregistrement, avant de se faire arrêter par des hommes cagoulés. Relâchée quelques heures plus tard, elle n'a pas pu se rendre à la manifestation.

50.000 personnes dans la rue, 136 interpellations

Autorisée par le gouvernement, la manifestation du 10 août dernier a rassemblé près de 50.000 personnes pour son quatrième week-end consécutif. Une mobilisation qui ne faiblit pas, malgré l'absence de la plupart des figures de la contestation. Si presque tout s'est déroulé dans le calme, les choses ont légèrement dérapé lorsqu'une partie de la foule a souhaité se diriger vers l'administration présidentielle russe.

À lire aussi
La ville d'Idleb, en Syrie, le 30 mai 2019, après avoir été bombardée. bombardements
La Russie a bombardé en mai quatre hôpitaux syriens en 12 heures

Si les autorités ont donné leur accord à l'organisation de cette manifestation, la police russe avait prévenu cette semaine que toute tentative de la faire sortir de l'avenue Sakharov serait "immédiatement stoppée". 136 personnes ont donc été interpellées "pour des violations de la loi pendant une action non autorisée dans le centre de Moscou", a indiqué la police locale.

Les élections locales russes auront lieu le 8 septembre prochain, alors qu'une soixantaine de candidats de l’opposition se trouve en ce moment sous les verrous pour des motifs douteux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Moscou Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants