2 min de lecture Musique

Jane Birkin sur son nouvel album : "C'est un disque qui rouvre exprès les plaies"

RENCONTRE - À l'occasion de la sortie du single "Les jeux interdits" du prochain album de Jane Birkin coécrit et composé avec Étienne Daho, la chanteuse se confie.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 27 août 2020 Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
Journaliste RTL

Douze ans après son dernier album de chansons inédites et après avoir interprété Gainsbourg en symphonique dans le monde entier, Jane Birkin est enfin de retour. Elle dévoile ce 27 août un nouveau morceau, intitulé Les jeux interdits.

Les jeux interdits est un clin d’œil au film de René Clément sorti en 1952 et le premier extrait d'un album attendu le 20 novembre et baptisé Oh pardon tu dormais... Titre d'un téléfilm qu'elle avait réalisé pour Arte en 1992. 7 ans plus tard, elle avait remodelé le scénario en pièce de théâtre, à l'époque Etienne Daho s'y pressait régulièrement. "Je pense que le texte l'avait beaucoup touché (...)  Etienne est revenu à l'attaque dès que je suis arrivée chez lui, je lui ai donné mes textes que j'ai écris à propos de ma fille Kate", explique la chanteuse. 

L'album a été composé et réalisé par Etienne Daho. Mais c'est elle qui signe tous les textes. Un disque qui s'annonce très personnel et intime, sept ans après la mort de sa fille, la photographe Kate Barry. Jane Birkin s'est confiée cet été dans sa maison du Finistère au micro de RTL. "Cette chanson [Les jeux interdits] était inspirée par mes filles Kate et Charlotte quand elles étaient petites. Je vivais dans un presbytère à Cresseveuille en Normandie. La maison donnait sur un cimetière et les enfants n'arrêtaient pas de regarder Jeux interdits avec Brigitte Fossey (...) C'était les vacances d'été, ça a inspiré cette chanson, c'est érotique, étrange et ça laisse très peu de place finalement pour un état un peu statique de mélancolie et même de rétrospection ", démarre la chanteuse. 

>
Les jeux interdits

"C'est toujours autour de l'amour, de la passion, les coups de foudre qui ne durent pas. C'était très joyeux le temps qu'on écrivait. C'est un disque qui rouvre exprès les plaies, on re-gratte les surfaces, on les fait saigner de nouveau (...) Je n'aurai pas fait cet album sans Etienne. La douleur des sentiments j'arrive bien à les exprimer", confie encore Jane Birkin. Elle chantera avec Charlotte Gainsbourg ce 27 août au Festival Rock en Seine - au Domaine national de Saint-Cloud près de Paris - qui organise une soirée exceptionnelle devant 1.500 personnes, coronavirus oblige. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Jane Birkin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants