1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Serge Gainsbourg et Jane Birkin, l'amour en fuite
2 min de lecture

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, l'amour en fuite

REPLAY - Après une rencontre brutale, le chanteur et la comédienne ont vécu une histoire d'amour compliquée mais devenue mythique.

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, le 24 janvier 1977 à Avoriaz
Serge Gainsbourg et Jane Birkin, le 24 janvier 1977 à Avoriaz
Crédit : AFP / Archives
ARCHIVES RTL - Serge Gainsbourg et Jane Birkin, l'amour en fuite ("Nos plus belles histoires d'amour", 16/07/2017)
00:42:53
Serge Gainsbourg et Jane Birkin, l'amour en fuite
00:03:11
Jean-Alphonse Richard & Loïc Farge

Août 1968. Dans un appartement parisien, le metteur en scène Pierre Grimblat a réuni les deux acteurs pour Slogan, son dernier film. D'un côté : Serge Gainsbourg, 40 ans, débutant au cinéma, mais chanteur confirmé ; de l'autre : Jane Birkin, 22 ans, une Anglaise aussi fragile qu'une allumette, qui fait du théâtre. Premier face-à-face et courant négatif. Les premiers jours de tournage sont catastrophiques. Gainsbourg est odieux. Birkin passe son temps à pleurer. Pour sauver son film, le réalisateur va les rapprocher. Une soirée chez Maxim's, puis une nuit de fête et d'ivresse dans Paris. Jane a été touchée par ce mauvais danseur qui lui écrase les pieds.
Elle le trouve curieux, imprévisible, déroutant, mais décide de le suivre. Ils s'installent dans l'hôtel particulier de la rue de Verneuil. Là même où Gainsbourg avait tout préparé pour accueillir l'amour de sa vie, Brigitte Bardot. Trois mois de passion fulgurante avec la star. La blessure BB n'est pas encore refermée, mais Jane va l'apaiser. Serge la suit partout sur les tournages - l'Angleterre, les Pays-Bas, l'Italie - et écrit pour elle ses premier tubes dans des chambres d'hôtel.

Le dandy Gainsbourg est mordu et  jaloux. Il a peur qu'elle parte avec un homme plus jeune, plus beau et plus drôle que lui. Sur le tournage de La piscine, il débarque à Saint-Tropez pour surveiller les deux playboys qui tournent avec Jane, Alain Delon et Maurice Ronet.

C'est à Jane et à aucune autre qu'il offre le poème brûlant qu'il avait écrit pour Bardot et qui était restée dans un tiroir : Je t'aime moi non plus. La voix de Jane remplace celle de Brigitte et crée le scandale. Mais avec elle, Serge et Jane écrivent cette sexy story qui embrasse la fin des années pop.
La nuit, pourtant, va bientôt se refermer sur Gainsbourg, le travestir en Gainsbarre, et faire fuir ce fragile bonheur qu'il avait apprivoisé.

Pierre Mikaïloff, écrivain, journaliste, ex-guitariste du groupe Les Désaxés, a publié Citizen Jane, un portrait de Jane Birkin, et Gainsbourg confidentiel - Les 1001 vies de l'homme à la tête de choux, à l'occasion des vingt-ans ans de la mort du chanteur. Il a rencontré Gainsbourg en 1980 lorsqu'il était musicien.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.