2 min de lecture James Bond

"James Bond" : l'origine du titre "Dans la ville endormie" chanté par Dalida

Dans le prochain "James Bond," dont la sortie est prévue en mars 2021, on entendra Dalida chanter "Dans la ville endormie", une musique de William Sheller.

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
"James Bond" : l'origine du titre "Dans la ville endormie" chanté par Dalida Crédit Image : GUIS/TF1/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin Journaliste RTL

C’est étonnant et c’est ce qu’on aime : on entendra Dalida chanter sur une musique de William Sheller, dans le prochain James Bond : Mourir peut attendre. Pour en arriver là, il faut partir de cette chanson : My Year is a day des Irrésistibles.

En mars 1968, quatre jeunes américains dont les parents travaillaient dans le pétrole, vivaient à Paris, et en marge de leurs études ils formaient le groupe Les Irrésistibles. Leur maison de disques voulait en faire les Bee Gees français, ça n’a pas marché, à l’exception de ce My Year is a day, 2 millions d’exemplaires vendus, une chanson signée à l’époque par un des compositeurs du label, un inconnu qui s’appelle William Sheller.

My Year is a day devient un des tubes de l’été 68, et c’est là que Dalida entre en jeu. Elle avait déjà 12 ans de carrière, malmenée par les yéyés. Elle était dans le creux de la vague, et elle a demandé au parolier Claude Lemesle d’adapter les paroles de ce morceau qu’on entendait partout. La chanson est devenue Dans la ville endormie, d'ailleurs le texte est bien plus joli que l’original. Dalida l’a enregistrée dans la foulée, et c’est donc cette version qui, surprise, accompagnera une scène du film Mourir peut attendre.

>
Dalida - Dans la ville endormie (Lyric Video)

Une mélodie magnifique, signée William Sheller, et cette version par Dalida est très belle. On retrouvera donc cette chanson, sur la bande originale du prochain James Bond : Mourir peut attendre, au cinéma le 31 mars prochain, si tout va bien. Notre espion national 0SS 117 a chanté Bambino, c’était déjà pas mal, mais là avec James Bond, on franchit un autre pallier. La chanson de Dalida sort pour l’occasion en 45 tours, édition James Bond, tiré à mille exemplaires uniquement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
James Bond William Sheller Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants