1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Diam's de retour avec "Salam" : que devient la star depuis les photos volées de "Paris Match" ?
3 min de lecture

Diam's de retour avec "Salam" : que devient la star depuis les photos volées de "Paris Match" ?

13 ans après les photos volées de Diam's sortant de la mosquée de Gennevilliers, Mélanie Georgiades va faire son retour avec son documentaire "Salam".

Diam's dans son documentaire "Salam", en salles le 1er juillet 2022
Diam's dans son documentaire "Salam", en salles le 1er juillet 2022
Crédit : Black Dynamite / Brut / M by M
RÉCIT - Diam's : la photo volée qui défrayé la chronique
00:02:09
L'INTEGRALE- Diam's : De La Boulette à Salam- Les coulisses d'une métamorphose
00:37:22
Flavie Flament & Capucine Trollion

En octobre 2009, cinq ans après avoir débattu puis interdit le port du voile à l’école, la France et ses représentants s’écharpent au sujet de l’interdiction ou non dans la rue de la burqa, le voile intégral.

C’est dans ce climat tendu que Paris Match décide de publier une photo volée de la chanteuse Diam’s, accompagnée de son mari Aziz, sortant de la mosquée de Gennevilliers. Diam’s porte l’abaya, une tenue traditionnelle portée par les femmes musulmanes, ainsi qu’un foulard. C’est une paparazzade. L’artiste est blessée et furieuse. La presse s’interroge, mais la première et unique star féminine du rap français se refuse à tout entretien. Elle disparaît.

De surcroît, la polémique intervient un mois avant la sortie de son quatrième album, SOS, qui, mais on ne le sait pas encore, sera son dernier. Sur ce nouvel opus, l’idole de toute une jeunesse prend de nouveau position, cette fois pour l’autorisation du voile à l’école, mettant en scène dans sa chanson Lili, le mal-être d’une lycéenne convertie à l’islam. Diam’s n’est plus la jeune femme pétillante des tubes comme DJ, Jeune demoiselle ou La boulette, mais une artiste qui se livre sur sa dépression et ses difficultés à vivre le succès. 

"Elle va effectivement décidé d'abandonner son personnage d'artiste Diam's, pour devenir ou redevenir Mélanie Georgiades, une autre femme", explique Olivier Cachin, journaliste et écrivain, spécialiste du rap, au micro de Jour J.

Avec "Salam", Diam's raconte son histoire

À lire aussi

13 ans plus tard, Diam's va sortir Salam, le 1er juillet prochain, un film documentaire où elle se confie sur tout ce qu'elle a vécu. Salam est co-réalisé par Houda Benyamina à qui l'on doit le film Divines. "En tant que fan de Diam's l'artiste, évidemment, j'ai été un peu frustré (par son documentaire, ndlr) même si ça n'a pas été une surprise de voir qu'il n'y avait aucune trace de sa carrière artistique en tant que rappeuse. Tout ce qu'on entend, c'est une interview d'elle, de ses proches (...) avec des espèces de textes psalmodiés", confie Olivier Cachin.
Avec ce documentaire, Mélanie-Diam's entend raconter sa vérité plutôt que celle des médias. "Les médias ont horreur du vide, il faut toujours être celui qui sort l'information. C'est pour ça d'ailleurs que cet article de Paris Match, qui a été tellement important malheureusement, si elle avait justement eu cette démarche en faisant une interview avant la sortie des photos volées, on aurait peut-être plus parlé de Diam's et de Mélanie, plutôt que de cette conversion, de cette photo à la sortie de la mosquée", analyse aussi le journaliste.

Elle ne reviendra pas dans le show-business

Aujourd'hui, Mélanie a "complètement coupé les ponts avec quasiment tous les gens qui faisaient partie de son entourage et surtout tout ce qui était médiatique. Elle reste amie avec Vitaa. Il y a quelques personnes qu'on voit dans le documentaire : sa mère, Vitaa (...) tout ce qui est show-business, c'était le monde d'avant pour elle", reconnaît Olivier Cachin.

"Je pense que le fait qu'elle a une activité caritative avec sa fondation Big Up, cet orphelinat qu'elle a fait construire en Afrique (...) tout ça ce sont des choses qui font qu'elle a besoin d'une médiatisation", détaille-t-il. "Mais c'est vrai qu'il y en a plein qui se demandent pourquoi elle ne fait pas de nouvelles chansons, pourquoi on ne réentend pas ses trucs d'avant, mais ça, c'est un choix personnel (...) pour elle, il n'est pas question de revenir dans ce traquenard du show-business", affirme-t-il.

"Elle est toujours une artiste, mais elle ne sera plus jamais en tout cas, telle qu'elle le dit, une rappeuse, une artiste comme elle l'était à l'époque de sa gloire médiatique", conclut-il.

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/