3 min de lecture Musique

Chris(tine & The Queens) dit son admiration pour le "courage" d'Adèle Haenel

DOCUMENT RTL - Après l'onde de choc des César 2020, la chanteuse évoque la lente déconstruction du patriarcat et la lutte pour faire entendre les voix des femmes.

>
Chris(tine & The Queens) dit son admiration pour le "courage" d'Adèle Haenel Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date :
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et Steven Bellery

La chanteuse Chris(tine & the Queens) a suivi l'actualité dominée, depuis plusieurs jours, par le départ de la comédienne Adèle Haenel de la 45e cérémonie des César. A-t-elle eu raison ? Peut-on et doit-on séparer l'homme de l'artiste lorsqu'il s'agit du réalisateur Roman Polanski, récompensé pour son film J'accuse ?

"Ça soulève tellement de questions capitales, brûlantes... Je n'ai pas regardé la cérémonie de César en direct mais j'ai suivi comme tout le monde toute la symbolique de cette soirée, raconte Chris au micro de RTL. La symbolique du palmarès, la symbole d'Adèle qui se lève et qui quitte la salle, le discours d'Aïssa Maïga... Je pense que les choses sont en train de se déconstruire, qu'on est en train d'avancer vers une parole plus libérée du côté des femmes, des personnes fluides, des trans... On est en train d'avancer vers une déconstruction du patriarcat mais cette déconstruction est lente et les symboles et lieux de pouvoirs sont encore très patriarcaux donc il y a une espèce d'incandescence qui est nécessaire."

"Le palmarès des César m'a un peu choqué aussi. Le peu de reconnaissance pour Portrait de la jeune fille en feu, qui est une ouvre importante dans le cinéma. Ce n'est plus le 'male gaze', le regard masculin mais le 'female gaze', précise la chanteuse. C'est une oeuvre d'autrice qui parle d'autrices, qui questionne la place des femmes dans l'art. Des places parfois oubliées, parfois effacées. À qui revient la parole, l'instrument de pouvoir ? À qui on la donne ? On la rend ? Qui est puni d'avoir parlé ? Ce ne sont que des questions capitales." 

>
PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU Bande Annonce (2019) Adèle Haenel, Drame

La jeune Héloïse Letissier, le véritable nom de Christine & The Queens, a d'ailleurs connu elle-même la dureté du monde du spectacle encore largement dominé par les hommes : "Avant de faire de la musique, j'ai fait du théâtre et j'ai vécu des expériences très marquantes de sexisme, raconte-t-elle. La position d'auteur était masculine. C'est pour ça que j'avais des velléités de devenir un homme à un moment dans ma vie parce que je savais qu'être autrice ce serait un parcours plus accidenté." 

À lire aussi
Sylvain Duthu du groupe Boulevard des Airs le 19 juillet 2019 concert
Déconfinement : un concert en drive-in avec Boulevard des Airs

"Voir ce qui ce passe est douloureux. Ça raconte des violences patriarcales, poursuit-elle. Adèle Haenel a conscience du symbole qu'elle représente maintenant et elle a le courage de porter sur ses épaules ce symbole-là. C'est aussi le courage de parler. J'ai regardé son intervention d'une heure sur Mediapart et j'ai vraiment été bouleversée. Je pense que chez beaucoup de femmes ça réveille des souvenirs, des choses qu'on a enfouies pour avancer, des choses contre lesquelles on a lutté. C'est assez puissant, mais ça ne sera pas sans embûches. Ce sont des discussions qui ont tardé à arriver et il était grand temps qu'elles arrivent."

>
#MeToo : Adèle Haenel explique pourquoi elle sort du silence

Et Chris de conclure : "Sur la discussion 'faut-il séparer l'homme de l'artiste ?' je pourrais revenir à la tribune de Virginie Despentes qui était très juste là-dessus : c'est un luxe cette question, un luxe que n'ont pas tous les hommes. On ne fait pas toujours le distinguo en fonction du métier, du statut social, de la racialisation... pourquoi ce luxe pour quelques uns et pas pour tout le monde ?"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Société César
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants