2 min de lecture Musique

Charles Aznavour: ses deux fils présentent un documentaire inédit sur sa vie

INVITÉS RTL - À l'occasion de l'anniversaire de la mort de Charles Aznavour, ses deux fils Mischa et Nicolas, évoquent leur père et présentent le documentaire "Le regard de Charles", qui sortira mercredi 2 octobre au cinéma.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Charles Aznavour: ses deux fils présentent un documentaire inédit sur sa vie Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin et Maria Aït Ouariane

Ce mardi premier octobre, cela fera un an que Charles Aznavour nous quittait à l'âge de 94 ans. Ces deux fils étaient sur le plateau de Laissez vous tenter pour "affronter la disparition de notre père avec philosophie" comme le disait déjà en novembre dernier Mischa Aznavour son fils de 48 ans. Son frère Nicolas, 42 ans, affirme d'une voix fluette que le "clan Aznavour" "essaye chacun de continuer à honorer sa mémoire".

Charles Aznavour avait une particularité : pendant une soixantaine d'années, il a filmé sa vie, le monde et sa famille. On découvre aujourd'hui une petite partie de ses images dans un film/documentaire, Le regard de Charles, qui sortira mercredi au cinéma. Ce documentaire nous montre des moments clés de la vie de Charles Aznavour, de son enfance. "Je veux être une grande vedette", disait-il enfant, jusqu'à ses 50 ans. 

Le film est poétique, rempli d'amour, un peu hors du temps alors que pourtant, les images nous plongent dans une chronologie. On revit l'exil de ses parents, sa jeunesse, Montmartre, les cabarets, le tournage du film Un taxi pour Tobrouk, on revit également sa traversée de l'Atlantique avec Evelyne son amoureuse de l'époque, pour rejoindre Piaf à New York, son carton au Carnegie Hall en 1963.

>
Bande annonce officielle du film de Charles Aznavour "Le regard de Charles"

On revit des moments sombres aussi : la mort à 25 ans de son fils Patrick, ou encore le génocide arménien. Une voix off nous prend par la main tout au long du film, celle de l'acteur Romain Duris qui parle à la première personne, puisqu'il est la voix de Charles Aznavour s'adressant à nous. Ces images tranchent avec la pudeur et la discrétion du grand artiste tout au long de sa vie. "Il fallait montrer chaque coté de sa vie, pas faire un truc angélique...", estime Mischa. 

À lire aussi
Alain et Pierre Souchon sont les invités de Stéphane Bern Stéphane Bern
Les Souchon père et fils sont les invités d'ALBH!

En 2015 pour son album Encores, Aznavour avait enregistré des chansons qui étaient finalement restées dans les tiroirs, de quoi espérer un album posthume. Mais pour ces enfants, le projet n'est pas d'actualité, préférant d'abord se concentrer sur ce projet documentaire. Pour Mischa, un album posthume n'est "pas obligatoire, c'est pas très important, ça reste anecdotique". "On a déjà à faire avec la fondation [..] on a des projets de concerts", continue son frère Nicolas. 

C'était très important pour lui l'Arménie

Nicolas Aznavour
Partager la citation

Nicolas Aznavour est en effet très pris par la fondation en Arménie en hommage à l'importance donné par son père au lien franco-arménien. "C'était très important pour lui l'Arménie, nous confie-t-il, donc on va créer cette fondation, ce centre culturel qui va comprendre un institut français, le premier en Arménie". 

Demain, un an jour pour jour que le grand artiste nous a quitté, le "clan Aznavour" lui rendra hommage en restant en famille.  

Lire la suite
Musique Cinéma Charles AZNAVOUR
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants