1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. AC/DC : Angus Young se confie sur la création mouvementée de "Power Up"
4 min de lecture

AC/DC : Angus Young se confie sur la création mouvementée de "Power Up"

RENCONTRE - La création de ce 17e album d'AC/DC tient du miracle. Un miracle qui honore la mémoire des membres disparus du groupe australien. Angus Young, le légendaire guitariste au costume d'écolier, raconte comment AC/DC a traversé différentes épreuves avant d'enregistrer son nouveau disque.

Angus Young, légendaire guitariste et cofondateur du groupe AC/DC
Angus Young, légendaire guitariste et cofondateur du groupe AC/DC
Crédit : RTL
C'est l'événement musical du jour : la sortie de "Power Up", le nouvel album du groupe rock AC/DC. Steven Bellery a pu joindre le guitariste Angus Young.
24:01
C'est l'événement musical du jour : la sortie de "Power Up", le nouvel album du groupe rock AC/DC. Steven Bellery a pu joindre le guitariste Angus Young.
24:01
AC/DC : Angus Young se confie sur la création mouvementée de "Power Up"
01:34
Steven Bellery
Steven Bellery - édité par Aymeric Parthonnaud

C'est l'événement de la semaine. AC/DC est de retour. Le groupe de hard-rock australien publie Power Up. Un disque enregistré à Vancouver, au Canada.

Il y a trois ans et demi, AC/DC avait disjoncté. Le chanteur Brian Johnson avait dû quitter le groupe à cause de soucis de surdité qu'il a réussi à surmonter depuis. Cliff Williams, le bassiste, avait annoncé qu'il prenait sa retraite, Phil Rudd, le batteur, était empêtré dans des problèmes judiciaires, soupçonné d'avoir engagé un tueur à gages (il a finalement été mis hors de cause).
 
Et pourtant, voici le 17e album d'AC/DC, porté par l'électrisant single Shot in The Dark. On retrouve Brian Johnson, 73 ans, au micro. Il est là depuis depuis 1980 et il s'agit de son 11e album. En 2016, Axl Rose (Guns N' Roses) l'avait remplacé sur la dernière tournée du groupe. Malcolm Young, lui, est mort en 2017 à l'âge de 64 ans et dans cet album, le titre Through The Mists Of Time lui rend hommage.

Une partie des riffs ont été créés en 2008 au moment de la création de l'album Black Ice, ceci explique pourquoi Malcolm Young apparaît dans les crédits de tous les morceaux. Son frère, le guitariste de génie Angus Young, lui, est toujours de la partie. RTL a pu s'entretenir avec le musicien pour parler de cet album Power Up.

Des "ondes positives" et le miracle "Power Up"

"Ah ça, c’est sûr que la route a été compliquée, confie le guitariste au célèbre costume d'écolier. Mais au final, tout est bien qui finit bien. Je ne dis pas que ça a été facile… On ne sait jamais de quoi la vie va être faite, mais au fond de moi, j’avais une forme de pressentiment, je savais qu’il y aurait un autre projet d'AC/DC."

À lire aussi

Angus Young poursuit : "Il y avait beaucoup d’inconnues devant moi. Mais les bonnes nouvelles se sont enchainées. Brian [Johnson] - donné pour sourd – n'a jamais cessé de voir des spécialistes, il a bénéficié d’une nouvelle technologie qui l’a sauvée. Cliff, le retraité, m’avait dit très vite qu’il était prêt pour un nouveau combat. Puis, tout le monde était ravi d’être de l’aventure... Les ondes étaient très positives, on était tous optimistes !"

Il me reste des chansons de côté pour un prochain album

Angus Young

"Avant qu’on ne sorte l’album Black Ice, on avait eu plusieurs années de libre. Et, avec Malcolm, on s’était longuement concentré sur la création. On avait écrit et composé énormément de chansons. Vous n’avez pas idée ! On a enregistré Black Ice en 2008 et il nous restait tellement de morceaux encore. J'y ai donc puisé toutes les chansons de Rock or Bust, celles de cet album, et il m'en reste encore de côté pour un prochain album d'AC/DC. Enfin… si tout le monde veut continuer et qu’on reste solides physiquement !", révèle Angus Young au micro de RTL.

"Les chansons avaient toutes été maquettées. Sur certains enregistrements, Malcolm joue une guitare acoustique, parfois il est à la batterie et moi à la guitare. J’aurais pu - avec la technologie d’aujourd'hui - utiliser des moments où Malcolm joue de la guitare, utiliser ses riffs. Mais ça ne lui aurait pas ressemblé, reconnaît-il. J’aurais eu comme l'impression de piller sa tombe. Par contre, j’ai tout réécouté ce qu’on a fait ensemble. J’ai mes propres riffs mais je les fusionne à ce qu’on a fait dans le passé tous les deux pour m’assurer qu’il aurait fier du morceau fini."

On n’a jamais dévié de notre route

Angus Young

Angus Young évoque aussi pour RTL ses souvenirs, les débuts du groupe et la création de leur inimitable marque de fabrique : "Dès nos débuts, on a été surpris du succès ! D’ailleurs, une de nos premières chansons s’appelait It's a Long Way to the Top. Elle disait que la route était longue vers le rock. On avait tout planifié et on s’y est tenu. Ce style de musique a mis des années à l’imposer, le monde a pris son temps pour comprendre ce que nous étions en train de faire. On a développé un style. Et on n’a jamais dévié de notre route, on n’a jamais pris un autre chemin. Parfois, on nous disait avec Malcolm, 'mais vous avez enregistré tous vos albums en même temps, ou quoi ?'. C’est vrai que beaucoup de nos disques sonnent de la même manière. C’est comme ça qu’on joue, c’est comme ça qu’on fait. C’est presque une signature, une recette."

"Je crois que lorsque nous étions jeunes, nous étions… très jeunes... On a tous eu un moment très sauvage durant notre jeunesse. Mais comme tout le monde je pense. Ça fait partie de la vie ! Mais, mon truc à moi, c’est que la musique a une place énorme dans ma vie, et c’est ça qui me rend 'sauvage'… J’ai toujours la même relation avec ma guitare d’ailleurs. J’en joue dès que je peux. Quand ça me titille, je vais dans mon petit studio, j’attrape une guitare, et je m’amuse. Ça fait véritablement partie de moi. Si je m’en éloigne trop longtemps, c’est comme si je me retrouvais dans un film de cow-boy, au milieu d’une fusillade, mais sans pistolet !"

Gagnez une guitare dédicacée par Angus Young

RTL vous offre une guitare Gibson SG Standard '61 - Vintage Cherry, d'une valeur de 1.799 euros, dédicacée par Angus Young en cette période de fêtes. Pour espérer l'emporter, vous devrez vous inscrire par SMS en envoyant le mot clé ACDC au 74900 (du dimanche 29 novembre au mardi 1er décembre). Un tirage au sort déterminera les finalistes qui seront appairés avec les sociétaires des Grosses Têtes, le 2 décembre. A la fin de l’émission, la Grosse Tête qui aura répondu au plus grand nombre de questions remportera la guitare dédicacée pour son auditeur.

Gibson SG Standard '61 - Vintage Cherry
Gibson SG Standard '61 - Vintage Cherry
Crédit : Gibson
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/